Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Devenez un vrai connaisseur de bière en 5 étapes !

© Klosterarchiv Einsiedeln CC
Partager

En véritable zythologue, la bière n’aura bientôt plus aucun secret pour vous…

Depuis quelques années, je me suis lancé dans ce que j’ai appelé : « l’aventure de la bière ». Le concept est simple, il s’agit de d’explorer l’exceptionnelle diversité des bières existantes. Je suis toujours étonné de voir qu’avec seulement quatre ingrédients (eau, levure, pur malt à whisky et houblon) l’homme soit capable de produire autant de saveurs différentes.

Et plus j’en déguste, plus je prends conscience de leurs différents degrés d’appréciation. Il est bien-sûr possible d’avaler sa bière d’un trait, sans la savourer, mais ce serait passer complètement à côté des subtilités liées à sa fabrication. Dans cette optique, je me suis lancé dans une dégustation approfondie afin d’expérimenter l’incroyable richesse de ce breuvage divin.

En cette Journée mondiale de la bière, j’aimerais donc partager avec vous 5 astuces qui vous permettront de savourer chaque saveur de votre prochaine mousse.

1. L’examen olfactif

Une bonne dégustation doit toujours commencer avec le nez. Si vous avez déjà essayé d’apprécier de la bonne nourriture en étant malade, vous saurez qu’avoir le nez bouché peut gâcher toute expérience gustative.

Il faut savoir que, contrairement aux autres boissons alcoolisées, la bière a un arôme très fugace. Sentez-la juste après l’avoir servie, avant que la fragrance ne s’évapore. Agitez votre verre pour libérer son parfum.

En sentant une bière, partez en quête d’odeurs familières. Certaines bières dégagent une odeur de banane, d’autres d’aiguille de pin, d’agrume, de poivre, etc. Découvrir ces arômes vous permettront de mieux apprécier son goût.

2. L’examen visuel

Après avoir déterminé son arôme, observez sa robe, autrement dit sa couleur. Gardez à l’esprit qu’il n’y a pas de « bonne couleur », étant donné qu’il existe des centaines de styles de bière ; à chaque bière, sa couleur. Cette dernière fait partie de son caractère, il convient donc de la prendre en considération.

Brune, blonde ou ambrée, filtrée ou non ? Bien sûr, ces questions ne sont pas essentielles à la dégustation, mais elles sont de bons points de référence pour de futurs apéros.

3. L’examen gustatif

Passons aux choses sérieuses. Prenez une gorgée de bière, mais ne l’avalez pas directement. Roulez-la sous votre palais : vous pourrez alors évaluer ses nuances de goût. Est-elle salée, épicée, acide, amer, sucré ? Une bonne bière est complexe et se compose de plusieurs saveurs, qui ne seront pas forcément découvertes dès la première gorgée. Prenez donc votre temps.

4. L’arrière-goût

Après vos premières gorgées, évitez de manger un gros morceau de pizza mais laissez plutôt son goût se prolonger en bouche : vous remarquerez que souvent, de nouvelles saveurs émergent, qui font entièrement partie du plaisir de la dégustation. Ne sautez donc pas cette étape !

5. Le moelleux

Comme tout breuvage, la bière a un velouté particulier en bouche. Certaines bières sont légères, quand d’autres sont moelleuses et plus lourdes en bouche. Les bières en pression sont en général plus légères, alors que les bières en bouteille paraissent plus lourdes en bouche.

Tout dépend de vous…

Quand les gens se renseignent sur le sujet, que ce soit pour la bière ou pour une autre boisson, ils se sentent souvent le vocabulaire employé par les experts, et l’obligation de déguster « correctement ». Mais il est important de souligner qu’en matière de dégustation de bière, il est question avant tout de vos préférences et de vos propres critères.

Il n’y a pas de « bonne » ou de « mauvaise » bière, même si certains ne sont pas du même avis. Retenez une seule chose : Le meilleur moyen de déguster une bière est d’en goûter le plus possible pour en explorer toutes les facettes !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]