Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Festival des chapelles en Bretagne : il était une foi… le baroque !

© Facebook / Ensemble Dulci Jubilo
Partager

La musique baroque au service de l’évangélisation ! Des jeunes s'engagent pour faire découvrir les merveilles de la musique sacrée du 2 au 7 août.

Pour la troisième année consécutive, la Bretagne vous plonge dans les merveilles de notre patrimoine musical lors du « Festival des Chapelles : il était une foi… le baroque ! ».  Né en 2014 à l’issue d’une rencontre à la fois spirituelle et culturelle, ce festival a pour objectif de relier la musique sacrée ancienne avec son sens profond. Amener les auditeurs, mais aussi les musiciens, à redécouvrir le vrai sens des œuvres musicales. Car la musique sacrée a été créée avant tout pour louer Dieu et c’est ce message, parfois oublié, qui sera remis en avant toute la semaine par le jeune ensemble Dulci Jubilo à travers les plus belles œuvres du répertoire baroque !

Pourquoi le baroque ?

La Bretagne a la chance de posséder un héritage cultuel baroque exceptionnel. Quoi de mieux que d’écouter, au milieu des architectures et des décors somptueux, des musiques qui leur font écho ? Selon les mots mêmes des organisateurs, « pour mieux comprendre l’héritage de foi et de beauté qu’ils nous livrent, nous voulons vous faire entendre la musique qui a été créée alors : en touchant la vue et l’ouïe, la liturgie d’alors faisait descendre le Ciel sur la Terre en sollicitant les sens par l’émerveillement. Si cette splendeur nous émeut encore aujourd’hui, ce n’est pas seulement parce qu’elle nous parle de nos racines culturelles : elle nous dit quelque chose de la grandeur et de la beauté de Dieu lui-même ».

Au programme !

Quatre concerts seront proposés à Plouharnel et à Carnac autour du thème « Des ténèbres à la lumière ».

Le premier concert, spécialement destiné aux enfants et leurs familles, confrontera deux personnages hauts en couleur : Jean-Baptiste Lully, célèbre compositeur d’origine italienne de la cour de Louis XIV et Marc-Antoine Charpentier. Une guerre improbable divisera l’ensemble Dulci Jubilo pour savoir qui est le plus grand compositeur ! Une manière également ludique de redécouvrir les bases de la musique italienne et française.
Mardi 2 août – 18 h – chapelle Notre-Dame des Fleurs à Plouharnel – entrée libre

La Chapelle Saint-Barbe de Plouharnel vous accueillera ensuite pour un concert spirituel autour des « Ténèbres baroques ». Moment fort de la liturgique catholique, la Semaine Sainte a été l’occasion pour les compositeurs de créer les plus belles pièces du répertoire baroque. Un moment de recueillement vous attend autour de François Couperin, André Campra, Marc-Antoine Charpentier et bien d’autres encore…
Mercredi 3 août – 19 h – chapelle Saint-Barbe à Plouharnel – entrée libre

Toujours dans le même sillon, le jeune musicologue Christophe Gibert et l’abbé Pérès vous offriront une conférence-concert autour du célèbre De Profundis d’André Campra. Psaume destiné à la messe de morts, André Campra en propose une version saisissante mettant les chœurs et l’orchestration au service du texte.
Jeudi 4 août – 19 h – chapelle Saint Colomban à Carnac – entrée libre

Enfin, le merveilleux Te Deum de Charpentier résonnera dans l’église Saint-Cornély à Carnac ! En passant du De Profundis de Campra au Te Deum de Charpentier,  Les « ténèbres à la lumière » prennent ainsi tout leur sens. Composé pour l’église Saint-Louis des Jésuites à Paris où Charpentier était maître de chapelle, le Te Deum reflète toute la grandeur du style français !
Samedi 6 août – 21 h – église Saint-Cornély à Carnac – entrée libre

Enfin une messe sera célébrée à 11 h en l’église Saint-Cornély le dimanche 7 août pour clôturer en beauté cette semaine musicale ! L’occasion d’entendre une dernière fois le chœur Dulci Jubilo autour d’œuvres grégoriennes et baroques !

Pour favoriser les échanges entre les musiciens et les auditeurs, un apéritif est offert à l’issue de chaque concert. L’occasion d’approfondir notre découverte de ce patrimoine musical auprès des jeunes musiciens et discuter plus longuement du sens profond des œuvres.

Vous souhaitez soutenir ce Festival ?

Le Festival s’inscrivant dans les propositions pastorales d’été, il est réalisé par des animateurs bénévoles en lien avec l’abbé Jérôme Sécher, recteur des paroisses et l’ensemble vocal des jeunes bénévoles Dulci Jubilo. Pour aider ces bénévoles à se loger tout au long de la  semaine et encourager le Festival afin qu’il perdure encore de belles années, vous pouvez faire un don sur la plateforme credofunding.

https://youtu.be/dVoAAplgFbs

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]