Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 01 août |
Saint Alphonse-Marie de Liguori
home iconArt & Voyages
line break icon

Carnet de voyage. Le pont Charles, un charme Bohême !

Kit Joulain - Publié le 02/08/16

La traversée d'un pont rempli d'histoires... et de monde.

Je m’y suis attardée, j’y suis retournée souvent, et il est vrai que ce pont a quelque chose de fascinant. C’est pour cela que je vais tâcher de vous en peindre le tableau, tel qu’il m’apparaît.

On peut réellement parler d’un chef-d’œuvre de l’architecture médiévale. Long de cinq cents mètres et reposant sur seize arches, il a été construit entre 1357 et 1402 sur ordre de Charles IV, sur le modèle du pont de Pierre de Ratisbonne « son petit frère ».

Des dizaines de statues dominent les parapets du pont, œuvres des plus grands sculpteurs de Bohême. L’élégance baroque de ces statues se marie parfaitement bien avec le style gothique du pont. Ajoutons à ces atouts architecturaux, que la vue qu’offre le pont sur la ville et la Vltava est des plus imprenables.

Un véritable carrefour des civilisations

Plus étonnant que la petite merveille attire les foules… Du touriste américain au jeune étudiant chinois en passant par l’homme d’affaire tchèque, c’est un véritable carrefour des civilisations !

Observons à présent cette foule de plus près. Cette mère et sa fille en extase devant les petits étalages de bijoux, ou encore ce vieux couple recueilli, effleurant ensemble avec leurs mains le bronze de saint Jean Népomucène, censé leur apporter un peu de bonheur, d’après la légende. Derrière eux, cette jeune femme qui vient de déposer discrètement une pièce, dans la main tendue du mendiant ignoré, à quelques pas duquel un pianiste commence son morceau. Au pied de la statue de sainte Luitgarde, c’est tantôt un pianiste, tantôt un violoniste qui joue. Le jour suivant un groupe d’artiste médiéval ou le surlendemain, une jeune aveugle à la voix divine qui chante ses Ave Maria… Ce va-et-vient imprévisible de nouveautés donne au pont un charme un peu bohème.

Plus qu’un simple trait d’union entre deux rives

Mais si vous venez à l’aube, à midi, ou à l’heure du crépuscule, l’atmosphère sera différente, et c’est aussi ce qui fait la singularité de chaque nouveau passage sur le pont.

Alors plus qu’un simple trait d’union entre deux rives, le pont Charles porte les marques de son histoire et perpétue les traditions héritées des légendes et du passé. Les musiciens, les marchands, les artistes, les milliers de visiteurs venus des quatre coins de la planète, les prières et les vœux prononcés, les amoureux qui jettent la clé dans la Vltava après avoir fermé leur cadenas, ce sont tant de choses qui continuent à faire battre le cœur de ce joyau, et le rendent si vivant.

Tags:
carnet de voyage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
4
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
5
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
6
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
7
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement