Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 30 novembre |
Saint André
Aleteia logo
Best of Aleteia
separateurCreated with Sketch.

Tout ce que les pères n’ont jamais osé dire à leurs filles sur les hommes

web-father-daughter-cook-cake-c2a9-monkey-business-images-shutterstock.jpg

Caryn Rivadeneira - publié le 01/08/16

Nous avons mis au défi une douzaine de pères de nous dévoiler ce qu'ils pensent vraiment des relations amoureuses, de l’amour, de la vie...

S’il y a bien quelque chose qui peut changer le point de vue d’un homme sur sa vie, c’est d’avoir une fille. En termes de grand chamboulement, on ne fait pas mieux ! Même sa façon de se comporter avec vous, son épouse, prend une tournure différente quand il se retrouve dans le rôle du protecteur plutôt que dans celui du prétendant. Il fera tout son possible pour protéger sa petite fille de, eh bien… de lui-même – ou plutôt de celui qu’il était quand il a commencé à courtiser les filles – et pour l’aider à naviguer dans les eaux troubles des relations adultes aboutissant au mariage.

N’est-ce pas au fond l’essence même de la vie d’adulte et de parent ? Faire le point sur nos vies, nos choix, nos comportements en recherchant ce qui est bon et juste, afin de pouvoir transmettre ces leçons à nos enfants. Nous voudrions qu’ils soient plus attentifs (et malins) que nous l’avons été vis-à-vis du monde et de la vie en général.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que c’est facile pour les pères de partager tout ça directement avec leurs filles. C’est pourquoi nous leur avons demandé de nous livrer ici ce qu’ils voudraient que leurs filles sachent sur la façon dont réfléchissent les hommes mais qu’ils n’oseraient pas forcément leur dire en face.

Il y a eu des surprises ainsi que de merveilleuses vérités parmi leurs réponses.

« La plupart d’entre nous pensons au sexe avec une régularité alarmante que vous ne pouvez pas soupçonner ! Pas parce que nous sommes dépravés, mais simplement parce que nous sommes de faibles individus un peu bêtes qui avons besoin de nous prouver des choses à nous-mêmes en permanence. Mais on peut évoluer. »
Un père de trois enfants, 43 ans

« Les hommes sont des voyous et vous ne devriez pas nous faire confiance avant que nous ayons fait nos preuves. Cela dit, les hommes bien sont attirés par des femmes qui sont à l’aise avec ce qu’elles sont et qui croient en elles, qui ont de l’ambition. »
Maudlin, éditeur, père de deux filles âgées de 22 et 25 ans

« Les hommes pensent que l’arrivée d’un bébé à la maison est comme un problème à résoudre, une situation à réparer. Tout ce qu’il faut faire, se dit l’homme, c’est travailler ensemble pour que la vie revienne à la normale. L’homme ne mesure absolument pas à quel point la vie ne reviendra vraiment jamais à la “normale”. »
Bruce Cameron, auteur de 8 règles simples pour sortir avec ma fille, scénariste, et père de deux filles âgées de 30 et 28 ans

« De mon point de vue de gentleman expérimenté d’un certain âge, je peux vous dire que les hommes sont par nature attirés par la beauté, et sont donc automatiquement attirés par la beauté féminine. Leur manière de répondre à cette attirance peut être pure et saine, ou elle peut être, comme on le constate de plus en plus aujourd’hui, pas très pure et pas très saine. Un homme mûr dans sa tête et fidèle va voir en les femmes qu’il rencontre à la fois leur beauté et leur dignité d’enfants de Dieu, et voudra affirmer ces deux aspects en elles. Il se conduira donc de manière à les respecter et à leur venir en aide. Un homme de foi voit la beauté des femmes comme quelque chose qui n’est pas seulement de l’ordre de l’apparence extérieure. Il associera plutôt cette beauté à une vie intérieure et extérieure vertueuse. Ce point de vue va à l’encontre du point de vue dominant qui est de considérer les femmes comme des objets dont on peut abuser pour son bon plaisir, en se focalisant sur leur beauté et sur ce qu’on peut en retirer sans penser à leur bien-être, à leur vertu, à leur âme. »
Un homme de 48 ans, père de 4 garçons et d’une fille adolescente

« Au fond, les mecs sont des individus assez basiques – et fragiles. Mais nous serons prêts à déplacer des montagnes pour une personne si elle nous dit qu’on fait du bon boulot. »
Un musicien, papa d’une fille de 19 ans

« Nous partons ici du principe que les hommes pensent. Or la majorité des hommes ne font que des suppositions, et la plupart de ces suppositions sont en leur faveur. Par exemple, s’ils sont à court de chaussettes propres, ils vont se demander quand la femme dans leur vie va lancer la prochaine lessive. Si la jauge de la voiture est presque vide, ils vont se demander pourquoi leur femme n’a pas fait le plein. S’ils ont faim, ils vont ouvrir le frigo et se demander pourquoi il n’y a rien de bon à manger. Ce sont des aspects qu’il faut prendre en considération avant de s’engager dans une relation sérieuse avec un homme, car ils ne vont pas s’améliorer avec le temps.
D’autre part, les hommes n’ont pas la même notion du temps que les femmes. Par exemple, un homme n’a pas l’impression que passer son samedi après-midi à regarder du tennis et son dimanche (et son lundi soir et son mardi soir) à regarder du foot soit une perte de temps considérable. Il ne trouve pas non plus que participer à une ligue de foot fictive soit immature ou une vue de l’esprit. Tout ça est très réel, et l’homme ne comprend pas que vous ne compreniez pas. »
Un propriétaire de PME, père d’une fille de 28 ans

« Un bon plat et une bière font de nous les plus heureux du monde. »
Un homme de 42 ans, père de deux enfants

« Je pense que pour expliquer la façon dont réfléchit un homme, il faut revenir aux fondamentaux, c’est-à-dire à la cour de récré. Les garçons sont plutôt du côté du physique et c’est souvent plus simple pour eux d’exprimer leurs pensées et/ou leurs émotions sur le plan physique que verbal. Les mots ou les opinions des filles sont souvent des énigmes pour les garçons qui veulent juste être dans l’action.
Quand ils grandissent et commencent à remarquer les filles, là aussi la dimension physique entre en jeu. Ils veulent exprimer leurs pensées, leurs sentiments et leurs émotions avec leur corps et peuvent se retrouver dépassés par leurs réactions. Je pense que si les filles comprenaient mieux la façon dont pensent les garçons, elles seraient plus attentives et conscientes de ce qui se passe et pourquoi.
Mais au final, ce que je veux que mes filles sachent, c’est que les garçons veulent être avec des filles qu’ils admirent et qu’ils respectent.
Je pense qu’on a tellement mis l’accent sur ce que les filles ont besoin de faire pour sécuriser ou même provoquer une relation. « Il faut que tu prennes soin de ton corps pour plaire aux garçons », « Il faut que tu sois mignonne pour plaire aux garçons » « Il ne faut pas que tu aies l’air d’une *** pour plaire aux garçons ». Au final, prendre soin de soi, être mignonne, etc. c’est très bien, mais il ne faudrait pas mettre autant l’accent sur le fait qu’il faille plaire à quelqu’un ou être attirante. Personnellement, ce que je veux enseigner à mes filles en priorité, c’est qu’il faut qu’elles soient elles-mêmes, et le fait de plaire aux garçons en découlera naturellement. »
Arthur, 32 ans, père de cinq enfants dont quatre filles

« Les hommes ont de gros egos et ont besoin qu’on leur répète souvent à quel point ils sont uniques. Ils ont du mal à comprendre que le sexe, ça commence le matin dans la cuisine au moment du café, et pas uniquement le soir après la fin du film. Les hommes ne sont pas très doués pour exprimer leurs sentiments. Ils vont vous dire qu’ils vous trouvent jolie alors qu’en fait ils voudraient dire “magnifique”. N’accordez pas trop d’importance à leur vocabulaire limité. »
Un papa de trois filles de 32, 30 et 25 ans

« Les garçons peuvent vous dire plein de choses pour arriver à leurs fins et il se peut que ce ne soit pas toujours la vérité. Bien sûr, Papa n’était pas comme ça, mais j’ai entendu dire ça à propos d’autres hommes. »
Un père de deux enfants, 44 ans

« On ne peut pas faire confiance à un garçon adolescent. Le premier garçon que tu embrasseras ne pensera pas au mariage. Vous les femmes, vous serez la personne la plus importante dans votre famille, mais on aime quand vous faites semblant de ne pas l’être. »
Un père d’une fille de 14 ans

« Les hommes pensent aussi diversement que les femmes. Si un homme venait à vous dire qu’il a tout compris aux femmes, j’espère que vous lui ririez au nez. La même chose vaut pour un homme qui dit savoir comment pensent les hommes.
Cela dit, deux choses à retenir : 1) Les relations amoureuses, c’est compliqué. Génial, mais compliqué. Mais génial. Mais compliqué. 2) On peut parler de tout si le moment est bien choisi. Parfois le bon moment ne se présente pas pendant une longue période. Il faut être patient. »
Un juge et blogueur, père d’une fille de 24 ans

« En ce qui concerne le sexe, votre mari sera toujours demandeur. TOUJOURS. Mais il ne veut pas que les relations soient planifiées et il saura quand vous ne voulez pas, or ce n’est bon ni pour l’un ni pour l’autre si vous n’avez pas envie. Il a besoin que vous le désiriez. »
Un critique de cinéma, père d’une fille de 9 ans

« La plupart du temps, on veut juste que vous soyez heureuse, donc on ira dans le restaurant que vous voulez (mais choisissez !) ou voir votre film. Mais si on suggère un resto ou un film, soyez sympa, suivez le mouvement même si ce n’est pas forcément ce que vous auriez choisi. Mettez-vous à notre niveau de temps en temps, on aime ça. »
Un père de trois enfants, 45 ans

Tags:
AmourCouple
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement