Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 28 septembre |
Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons
home iconÉglise
line break icon

Le Pape en avion : prudence sur la Turquie et le cardinal Pell

©ALESSIA GIULIANI/CPP

Isabelle Cousturié - Agence I.Media - Publié le 01/08/16

Dans son voyage de retour Cracovie-Rome, le Saint-Père passe en revue les sujets brûlants de l’actualité sur la pointe des pieds, même si…

Terrorisme et risques d’amalgame, Turquie et génocide arménien, cardinal Pell et actes pédophiles, crise au Venezuela : autant de sujets d’actualité sur lesquels le pape François est revenu lors de sa traditionnelle conférence de presse à bord de l’avion le reconduisant de Cracovie à Rome, le 31 juillet au soir. Un hommage a aussi été rendu au père Federico Lombardi, « porte-parole » du Saint-Siège depuis dix ans, qui effectuait son dernier vol papal avant de quitter ses fonctions et passer la main à son successeur, le journaliste américain Greg Burke, dès le 1er août, avait annoncé officiellement le Vatican, à la mi-juillet.

Turquie

« Quand j’ai dû dire une chose qui ne plaisait pas à la Turquie (sur le génocide des Arméniens, ndlr) et dont j’étais sûr, je l’ai dite, et vous en connaissez les conséquences« , a déclaré le pape François en justifiant devant le pool de journalistes l’absence de réaction du Vatican après le récent coup d’État avorté en Turquie. « Je n’en ai pas parlé jusqu’à présent car je ne suis pas sûr, avec les informations que j’ai reçues, de ce qui est en train de se passer là-bas. » Selon des propos rapportés par Antoine-Marie Izoard pour l’agence I.media, le chef de l’Église catholique, a alors loué « la vertu de la prudence », avant d’insister : « Vous êtes témoins que lorsque j’ai dû dire quelque-chose qui concernait la Turquie, je l’ai dite ».

Cardinal Pell

Interrogé ensuite sur de nouvelles accusations portées contre le cardinal George Pell, ancien archevêque de Sydney, en Australie, et aujourd’hui préfet du Secrétariat pour l’économie du Saint-Siège, le pape François s’est à nouveau montré vigilant : « Toutes les plaintes ont été déposées et se trouvent en ce moment entre les mains de la justice. Ne jugeons pas avant que la justice ne le fasse », a-t-il exhorté. L’évêque de Rome a mis en garde contre les « jugements » et les « bavardages » médiatiques, invitant les journalistes à « attendre le cours de la justice ». Une promesse néanmoins : il s’exprimera « une fois que la justice aura parlé ».

Cinq mois après être passé devant la Commission d’enquête royale australienne pour témoigner sur des affaires de pédophilie remontant aux années 70-80, le cardinal australien a une nouvelle fois rejeté « explicitement toute allégation d’abus sexuel contre lui », rapportée par la BBC le 28 juillet 2016. L’agence I.media rappelle qu’en février dernier, le cardinal Pell avait déjà dû démentir d’autres allégations l’accusant directement d’abus sexuels sur mineurs.

Crise au Venezuela

Le pape François a aussi été invité à s’exprimer sur la participation éventuelle du Saint-Siège à une médiation internationale au Venezuela, alors que le pays traverse une crise sociale et politique majeure. Sa réponse là aussi est prudente : « On y pense (…) mais je ne suis pas sûr (…). Je ne peux pas le garantir mais c’est une éventualité ».

Prochaines JMJ à Panama

En vue des prochaines JMJ au Panama, en 2019, annoncées à la fin de la messe du 31 juillet au Campus Misericordiae de Cracovie, le Pape a réaffirmé devant les journalistes : « Je ne sais pas si j’y serai, mais Pierre sera là… Ke souhaite que vous vous y prépariez dans le même esprit et aussi intensément que tous les habitants de Cracovie et tous les Polonais ».

Hommage au père Lombardi

Enfin, au cours de la conférence de presse, le représentant de l’association des journalistes accrédités au Vatican, Antoine-Marie Izoard, a rendu hommage au père Federico Lombardi en présence du Pape. Le directeur d’I.media a ainsi mis en avant la « disponibilité constante » du père Lombardi, son « dévouement », son « incroyable capacité à répondre ou non » aux questions des journalistes, « ce qui est aussi un art », ainsi que son « humour britannique, dans toutes les situations, y compris les pires ».

Tags:
internationalJMJPape FrançoisTurquie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
2
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
3
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
4
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
5
Anna Ashkova
Prière à saint Côme et saint Damien pour demander une guérison
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
MATTHEW CARAVAGGIO
Abbé Gaëtan de Bodard
Comment le Seigneur veut la première place dans nos vies
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement