Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 octobre |
Saint Quentin
home iconAu quotidien
line break icon

Découvrez ces religieuses qui vivent dans un parc d'attractions

Marinella Bandini - Publié le 01/08/16

À Ostie, tout près de Rome, trois petites sœurs de Jésus vivent dans une caravane au milieu des manèges. Le Pape leur a même rendu visite !

Parcolido - Suor Amelia
Parc d'attractions à Ostie (Italie)

Leurs voiles virevoltent au milieu des manèges. À leur stand, on peut jouer à l’arche de Noé, pêcher des fleurs et des poissons de mer. Et jamais on n’en repart les mains vides, sans un sourire. Tout le monde le sait bien à la station balnéaire d’Ostie, près de Rome. « Ici la porte est ouverte, d’ailleurs c’est simple, il n’y en a pas. Juste un rideau de fer à soulever. Les passants peuvent s’y arrêter, jouer, bavarder, se confier ou tout simplement demander : “Priez pour moi” », affirme Sœur Amelia, 75 ans, la plupart passés dans ce parc d’attractions.

Amelia est une petite sœur de Jésus, de la congrégation religieuse fondée par le bienheureux Charles de Foucauld. Elle vit avec deux autres religieuses dans une caravane mise à  leur disposition par les forains. L’année dernière, elles ont reçu la visite du pape François. Une vraie surprise ! Le Saint-Père est entré par un petit portail et a parcouru toute l’allée jusqu’à l’endroit où sont parquées les caravanes. Il est entré chez elles, s’attardant un petit moment dans la petite chapelle que celles-ci ont aménagée à l’intérieur. Aujourd’hui, l’allée est à son effigie, en souvenir de sa visite. « Les gens ici ont été très touchés », car c’était la première fois qu’un Pape entrait dans une caravane ; il « est entré dans leur caravane, dans leur monde ! », souligne la religieuse.

Charles de Foucauld,  » le nomade »

Charles de foucauld - fr
© DR
Charles de Foucauld

Le parc d’attractions se trouve juste à côté d’une église, mais  on est en périphérie. Le matin, repos. Le soir et les jours de fête, quand tout le monde sort s’amuser et se retrouver, ici on travaille. Et il devient difficile de trouver des espaces pour socialiser et nouer des relations stables, avec les paroisses aussi. « Ils ont besoin d’une pastorale qui aille avec la vie qu’ils mènent », estiment les petites sœurs de Jésus. Dans ce parc, celles-ci sont comme un pont, comme les bras de cette « Église en sortie » qui se veut proche de ses enfants et n’hésite pas à les rejoindre là où ils vivent. Quel meilleur endroit que celui-ci pour les disciples d’un homme comme le bienheureux Charles de Foucauld qui a passé sa vie à accompagner les nomades ? Cette racine, les petites sœurs l’ont récupérée et élargie, en devenant « des nomades avec les nomades », ouvrières parmi les ouvrières, artisanes parmi les artisanes, femmes de cirques et de manèges.

Parcolido - Suor Amelia

Mais loin d’elles « le désir d’y être pour convertir », précise aussitôt Sœur Amélia. Elles y sont pour « être au milieu de leurs frères et témoigner de l’Amour de Dieu ». Amelia vit au milieu des manèges depuis les années 1970, au début à Rome, puis à Ostie ces dernières années. « Contrairement à Rome, ici nous vivons avec eux, partageons leur quotidien, et ne venons pas seulement y travailler. Nous partageons nos vies. C’est un échange continu. »

  • 1
  • 2
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
evangelisationloisirsPape Françoisperipheriesreligieuses
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
MEDJUGORJE
I.Media
L'ancien accompagnateur spirituel des voyants...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement