Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La grande aventure de ma vie

© Facebook / Claudio de Castro
Partager

Ce matin, je suis sorti à 6 h pour aller rafraîchir mon âme et me remplir d'espoir...

J’ai rendu visite à Jésus dans une chapelle avoisinante où j’aime me rendre. Il s’y trouve un joli tabernacle ainsi que le grand ami de mon enfance.

Quel plaisir de commencer ainsi sa journée !

J’ai posté la photo du tabernacle sur Facebook. Un ami qui l’a vue m’a écrit en me demandant que faire lorsque l’on rend visite à Jésus dans un tabernacle.

« Recommandes-tu une heure dans la journée ? Que faire pendant ce temps là ? »

Jésus est le Fils de Dieu et en même temps mon ami

Cette heure quotidienne me vient de Mère Teresa de Calcutta. J’avais lu que lorsqu’elle a commencé son apostolat, elle passait une heure tous les jours devant le tabernacle de Jésus. Les résultats de cette heure nous les voyons autour de nous dans le monde entier.

Qu’est-ce que je fais ? Très simple… Je profite de la compagnie de Jésus.

Il est spécial dans tous les sens que l’on pourrait imaginer. Il est gai, blagueur, sérieux, savant, patient, méticuleux, tendre, bon, généreux …

C’est un bonheur d’être en Sa présence.

Le savoir Fils de Dieu et en même temps mon ami, c’est quelque chose qui fait en effet.

Il est heureux quand je Lui rends visite.

Juste être là pour Lui

Quelquefois il n’est pas nécessaire de parler. Simplement d’être là, pour Lui. C’est comme accompagner une personne convalescente qui ne peut parler ; le seul fait d’être là la calme, lui donne de la force, du courage.

Je comprends que tu es une personne inquiète et que tu ne peux rester simplement sans rien faire. Je vais donc partager avec toi mes trois activités favorites lorsque je rends visite à Jésus dans un sanctuaire.

Tout d’abord je salue Jésus, je Lui fais la conversation, Lui parle un moment, Lui raconte tout, prie, Lui demande quelques faveurs pour d’autres personnes qui ont besoin de sa grâce. Ainsi passe la première demi-heure, sans que je rende compte.

Ensuite, je Lui dis : « Je vais faire cela un moment… cela t’importe ? ».

Jésus te regarde avec tant d’amour que tu es capable de tout pour Lui.

Normalement, Il te répond : « On y va… nous allons nous tenir compagnie ».

  1. Écrire. C’est quelque chose que j’apprécie énormément. J’utilise un programme pour prendre des notes sur le téléphone mobile. Les idées affluent et je les note. De temps à autre, je m’arrête, Le regarde, Il me regarde et je continue.
  2. J’ai l’habitude de prendre des livres de spiritualité. Je les commente avec Lui, comme deux amis qui aiment la lecture et s’échangent des idées sur le livre qu’ils sont en train de lire. Je prends également ma Bible et quelques livres de prières.
  3. Réciter le chapelet. C’est une source de grâces. J’ai lu une fois que l’on pouvait obtenir une indulgence plénière par jour en récitant le chapelet devant Jésus. Quelle manière simple d’aider et de sortir une âme du purgatoire chaque jour.

Comme toujours, je te dis : « Si tu vas Lui rendre visite, fais moi une grande faveur. Dis-Lui que Claudio Lui envoie ses salutations ».  Il a depuis reçu mes salutations d’Israël, d’Espagne, de Costa Rica, de République dominicaine.

J’imagine déjà son rire face à cette idée.

Que tu es bon Jésus.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]