Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le père Hamel est mort comme il le souhaitait, en servant le Christ jusqu’à son dernier souffle

Père Jacques Hamel © Paroisse saint Etienne de Rouvray
Père Jacques Hamel © Paroisse saint Etienne de Rouvray
Partager

"Un rayon de soleil" : voilà comment on se souviendra du père Jacques Hamel.

Le père Jacques Hamel, 86 ans, a récemment confié à un confrère prêtre qui l’incitait à prendre sa retraite : « Je servirai le Christ jusqu’à mon dernier souffle ». Et ce fut véritablement le cas : il a poussé son dernier soupir mardi 26 juillet 2016, égorgé par un militant islamiste pendant la messe.

Cette triste nouvelle a été largement relayée par les médias : la dernière attaque des djihadistes a ciblé l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray en Normandie. Elle a coûté la vie du père Hamel et a grièvement blessé un paroissien présent. Selon Le Figaro, RTL a contacté le curé de l’église, un prêtre congolais, parti en vacances dans son pays natal, et en route pour la Normandie après avoir été averti des événements.

Le père Augustus Moanda-Phuati a témoigné que le père Hamel « est un prêtre courageux pour son âge. Les prêtres peuvent prendre leur retraite à l’âge de 75 ans, mais il sentait toujours la lumière du Christ. On manque de prêtres actuellement, il a donc choisi de rester et continuer à servir puisqu’il le pouvait ».

L’église figurait sur un liste de cibles

Selon le journal américain Breitbart, un homme a été arrêté suite à l’attaque : « La police française a affirmé que l’homme placé en détention était connecté au terroriste qui a mené l’attaque (jusqu’ici identifié comme « AK »), déjà connu des services de police, et porteur d’un bracelet électronique ».

Selon un reportage du Britain’s Sun, l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray figurait sur une liste de cibles, découverte en avril 2015 sur l’ordinateur de Sid Ahmed Ghlam.

« Un rayon de soleil » qui a servi le Christ « jusqu’à son dernier souffle »

Le père Moanda-Phuati considérait le père Hamel comme « un homme bon, un prêtre ayant servi le Christ et ses fidèles tout au long de sa vie. Personne ne pouvait imaginer pareille inhumanité. » Il a décrit le père Hamel comme « chaleureux, pur et humble ».

Le père Aime Remi Mputu Amba, pasteur de Sotteville-lès-Rouen (paroisse du même doyenné), a rappelé qu’à chaque fois que le père Hamel rentrait dans une pièce, c’était « un rayon de soleil ». « Malgré son âge avancé, il était toujours actif au sein de la paroisse. Je lui disais souvent, par plaisanterie, qu’il était temps de prendre sa retraite ; il me demandait en riant si j’avais déjà vu un pasteur retraité. Il a affirmé qu’il servirait le Christ jusqu’à son dernier souffle. »

Il a écrit en juin, dans une lettre aux paroissiens : « Puissions-nous entendre… la parole de Dieu, Son invitation de faire de ce monde, dans lequel nous vivons, un lieu plus chaleureux, plus humain et plus fraternel ».

Le père Hamel, « un homme de paix »

En juin également, un dirigeant islamique local a désigné le père Hamel comme « un homme de paix ».

Mohammed Karabila, président du Conseil régional du culte musulman de Haute-Normandie, a déclaré : « Nos communautés religieuses travaillaient souvent ensemble. Il y a 18 mois, quand les attaques terroristes ont débuté en France, nous avons tenu des réunions avec le Comité interconfessionnel. Nous avons beaucoup communiqué. C’était un homme de paix et de foi, au charisme certain, qui a dédié sa vie à la religion. Il s’est sacrifié pour les autres ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]