Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconSpiritualité
line break icon

Combien de bouchons en plastique faut-il pour faire un chapelet ?

Marta Brzezińska-Waleszczyk - Publié le 28/07/16

La réponse est : quarante ! Les participants au projet "Faites tourner les bouchons pour les JMJ" le savent bien. 

Les chapelets à destination des pèlerins sont très écologiques, puisqu’ils sont faits exclusivement avec des bouchons de bouteilles en plastique prêts à être jetés à la poubelle. Mais ils sont surtout pleins de l’amour de ceux qui les ont faits.

Plusieurs tonnes de bouchons pour plusieurs milliers de chapelets

En effet, se procurer les bouchons en plastique de toutes sortes de contenants, les faire fondre, en faire des petits grains à enfiler ensuite sur de la ficelle pour en faire des chapelets n’était pas une mince affaire ! Surtout quand il est question de plusieurs tonnes de bouchons et de plusieurs milliers de chapelets.

Il aurait été possible d’opter pour la facilité et de commander les chapelets à une entreprise. Mais des membres du diocèse de Varsovie-Praga ont décidé d’aller plus loin encore et de mettre en place les différentes étapes du projet « Faites tourner les bouchons pour les JMJ ».

Trois mois de collecte

Joanna Ślusarek, porte-parole du centre diocésain des JMJ pour le diocèse de Varsovie-Praga, a indiqué que « le projet de faire des chapelets avec des bouchons en plastique a d’abord été évoqué pendant une émission pastorale pour les jeunes sur les ondes de Radio Varsovie. Des personnes en charge de groupes priant le Rosaire ont mentionné quelques femmes d’un de ces groupes qui faisaient leurs chapelets et les distribuaient ensuite dans des prisons ou des hôpitaux etc. »

Initialement les bouchons ne devaient être collectés que dans les paroisses du diocèse, mais très vite le projet prit de l’ampleur et fut étendu à des écoles ou encore à des particuliers. Joanna Ślusarek explique que les gens apportaient des sacs entiers de bouchons. La collecte dura trois mois à compter du jour du lancement du projet. La coordinatrice de la paroisse de la Divine Miséricorde à Varsovie raconte qu’elle a, pendant ces trois mois, réceptionné les bouchons qui arrivaient en quantité, les a répartis en de plus petits lots qu’elle envoyait ensuite à un autre endroit avant qu’ils soient finalement expédiés à l’usine où ils étaient fondus. « Personnellement, je pense que j’ai apporté dix gros sacs de bouchons. »

Un projet à succès

À l’origine, les chapelets ne devaient compter que dix grains mais le projet remporta tellement de succès qu’on opta finalement pour des chapelets « complets » avec cinq dizaines. « Les chapelets sont multicolores : jaunes, rouges, bleus et blancs. Il fallait environ quarante bouchons de taille standard pour constituer une dizaine, c’est-à-dire dix grains », a confié à la presse Karolina Błażejczyk, membre du centre JMJ du diocèse de Varsovie-Praga.

Combien de bouchons ont été collectés au total ? « Plusieurs tonnes, je dirais, qui, une fois fondues, ont permis de faire quelque 7000 chapelets. Les grains en plastique ont ensuite été enfilés sur de la ficelle par une vingtaine de femmes membres de groupes priant le Rosaire », explique encore Joanna Ślusarek.

Le projet dans son ensemble a duré cinq mois. Les chapelets de couleur font partie du kit du pèlerin distribué aux jeunes accueillis par le diocèse de Varsovie-Praga. On peut désormais les voir dans les rues de Varsovie !

Tags:
chapeletJMJ
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement