Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape « particulièrement bouleversé » par l’assassinat du père Jacques Hamel

© M. MIGLIORATO/CPP/CIRIC
Partager

Le Saint-Père prie Dieu "afin qu’il accueille l’abbé Jacques Hamel dans la paix de sa lumière et apporte réconfort à la personne blessée"

« Le Saint-Père est particulièrement bouleversé par cet acte de violence qui s’est déroulé dans une église au cours d’une messe, action liturgique qui implore de Dieu sa paix pour le monde ». C’est notamment ce qu’affirme le secrétaire d’État du Saint-Siège dans un télégramme adressé le 26 juillet 2016 à l’archevêque de Rouen (France) après la prise d’otages à caractère islamiste au cours de laquelle, le matin même, un prêtre à été égorgé et une fidèle grièvement blessée, dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Dans son télégramme, le cardinal Pietro Parolin écrit à Mgr Dominique Lebrun que le pape l’assure « de sa proximité spirituelle et s’associe par la prière à la souffrance des familles, ainsi qu’à la douleur de la paroisse et du diocèse de Rouen ». Le pape François, poursuit le télégramme de condoléances, « invoque Dieu, Père de miséricorde, afin qu’il accueille l’abbé Jacques Hamel dans la paix de sa lumière et apporte réconfort à la personne blessée », et « il demande au Seigneur d’inspirer à tous des pensées de réconciliation et de fraternité dans cette nouvelle épreuve ».

Quelques heures plus tôt, deux hommes armés de couteaux ont surgi dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, au cours de la messe. Ils ont pris en otages cinq personnes qui se trouvaient à l’intérieur, puis tué le prêtre et grièvement blessé une fidèle âgée. En sortant de l’église, les deux preneurs d’otages, « deux terroristes se réclamant de Daech » selon le président de la République François Hollande, se sont retrouvés face à face avec les forces de l’ordre qui les ont tués. Le groupe État islamique a affirmé que les auteurs de cet acte étaient deux de ses « soldats ».

Le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, le cardinal français Jean-Louis Tauran, a également exprimé « sa communion spirituelle et sa solidarité dans l’espérance » à la communauté catholique de France, après « la grande épreuve » qu’elle subit. C’est ce que rapporte Radio Vatican en citant un message du haut prélat à Mgr Michel Dubost, évêque d’Evry Corbeil-Essonnes, et président du Conseil pour les relations interreligieuses de la Conférence des évêques de France.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.