Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconFor Her
line break icon

Une Maison pour les futures mères

Louise Alméras - Publié le 26/07/16

L’association Magnificat ouvre une deuxième maison pour accueillir les femmes désemparées par leur grossesse.

Être enceinte, seule, sans ressource… Mais où aller ? Vers qui se tourner ? De nombreuses jeunes femmes ont choisi de prendre contact avec la Maison d’Accueil Maternel de l’association Magnificat, pour qui mettre au monde son enfant dans de bonnes conditions est un droit primordial. L’association dirige ces maisons depuis 1990 et a déjà accueilli plus de six cents mères dans celle de Ligueil, dans l’Indre-et-Loire. L’accueil est ouvert aux femmes dès le début de leur grossesse, quels que soient leur origine, leur culture, leur milieu social ou leur religion.

Être accompagnée pour devenir mère

La spécificité de ces maisons est de permettre à huit jeunes femmes de vivre en cohabitation. Elles ont en commun la volonté de vouloir se construire un avenir solide avec l’arrivée du bébé. Elles partagent ensemble ce moment de repos, de respiration, afin de bâtir leur vie de femme, de mère et plus tard d’épouse. Elles peuvent rester jusqu’à un an, selon les besoins de chacune. C’est un véritable lieu de vie où l’on retrouve les différentes personnalités de ces futures mères qui apprennent des expériences des autres. Elles partagent leurs savoir-faire et vivent dans un respect mutuel qui les poussent à aller de l’avant. Une équipe d’éducatrices les accompagne dans la vie quotidienne, et les aide à surmonter les épreuves du passé. Il est important pour elles de bien vivre le présent pour envisager une suite sereinement. L’objectif est de bâtir un socle pour « offrir une femme libre comme maman à son bébé ».

Devenir autonome pour préparer son avenir

Une maison de coeur pour ces femmes désoeuvrées à l’arrivée qui tentent de se réinsérer dans une vie sociale convenable et équilibrée. Répondre à leurs soucis, à leurs incertitudes et respecter le projet qu’elles ont choisi pour leur enfant est partie prenante du suivi dont les futures mères bénéficient. Sarah, 25 ans, a vécue dans une maison Magnificat. Aujourd’hui, elle est l’heureuse maman d’un petit Evan. Peu de temps après son accouchement, elle témoignait : « Aujourd’hui, je confirme que la famille n’est pas seulement de sang : Magnificat est ma famille et je suis fière de cette Maison ». En arrivant, elle n’avait pas grand chose, pas de sécurité sociale, peu d’argent, elle fut donc aidée à remettre sa vie en ordre. Les quelques mois entourée de la bienveillance et du soutien de l’association lui donnent une certitude : « En partant de la Maison, je serai plus solide pour affronter le monde extérieur. Je me fais confiance maintenant, je sais que je vais réussir : la Maison m’en a donné les moyens. Je suis très heureuse maintenant. Avant, je ne connaissais du bonheur que la simple définition dans le dictionnaire. Mais depuis, je peux enfin le définir avec mes propres mots, et c’est tout simplement merveilleux ! » Elle conclue en citant ces derniers mots : « Choisis la vie ! »

Une association qui n’a pas fini de naître

Depuis le mois de mai dernier, une nouvelle maison a été ouverte à Laval, pour laquelle la capacité d’accueil est la même qu’à Ligueil. À cette occasion, l’association recrute de nouvelles éducatrices spécialisées pour participer à cette mission d’accueil de la vie. Cet engagement éminemment humain nécessite une motivation correspondante et peut s’articuler avec un premier emploi, puisqu’il est possible de travailler en soirée et en week-end. Pour rejoindre l’équipe, il suffit de contacter la responsable de la Maison Magnificat de Laval. Les dons sont toujours les bienvenus, puisque ce sont eux qui permettent le bon fonctionnement des maisons. Ce peut être une manière d’aider des jeunes femmes qui, au lieu de devenir des charges pour la société, acquièrent le moyen d’en devenir des forces vives.

Tags:
grossessevie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement