Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le rêve du pape François pour les Journées Mondiales de la Jeunesse

Partager

Que les jeunes découvrent un saint qui leur ressemble trait pour trait.

Comment faire découvrir l’amour de Jésus à plus d’un million de garçons et de filles ?

Tout bon éducateur sait que, pour faire passer un message, rien ne vaut un bon exemple. Le Pape a donc choisi comme témoin de ces Journées Mondiales de la Jeunesse un jeune étudiant, auquel tous les participants pourront s’identifier : Pier Giorgio Frassati.

Frassati (1901-1925) était originaire de Turin. Il aimait l’alpinisme et le ski, faisait des études d’ingénieur. Souvent il rendait visite aux plus pauvres dans leurs foyers. Une poliomyélite fulgurante l’a conduit à la mort en moins d’une semaine, du 29 Juin au 4 Juillet 1925.

Dans son message pour les Journées Mondiales de la Jeunesse, adressé aux jeunes qui se réunissent en se moment même à Cracovie, le pape François a expliqué :

« Pier Giorgio était un jeune homme qui a compris ce que cela signifie d’avoir un cœur miséricordieux, en répondant à l’appel des plus nécessiteux. Il a donné beaucoup plus que de simples choses matérielles. Il s’est donné lui même, a passé du temps, échangé des mots, écouté beaucoup. Il a servi les pauvres avec une grande discrétion, sans jamais se mettre en avant ».

« Un jour avant sa mort, gravement malade, il a donné ses dispositions sur la façon d’aider ses amis défavorisés. Lors de ses funérailles, les membres de sa famille et ses amis ont été stupéfaits par la présence de tant de pauvres gens qu’ils ne connaissaient pas, et qui s’était liés d’amitié avec le jeune Pier Giorgio ».

Les reliques de Pier Giorgio Frassati, habituellement gardées dans la cathédrale de Turin, ont voyagé jusqu’à Cracovie, à l’Église de la Sainte Trinité des Dominicains (Stolarska 12), pour que les jeunes puissent les voir et prier auprès d’elles.

Dans cette vidéo, proposée par Aleteia vous pourrez découvrir les plus belles images de la vie de Pier Giorgio, béatifié par saint Jean-Paul II, qui l’a appelé « l’homme des huit béatitudes ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.