Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 12 mai |
Saint Achille de Larissa
home iconActualités
line break icon

Enfance Palestine : apprendre le français au Patriarcat Latin de Jérusalem

Aliénor Gamerdinger - Publié le 18/07/16

Deux jeunes mariés se sont fondus dans la culture arabe de Terre Sainte, et c'est en voulant beaucoup donner qu'ils ont finalement beaucoup reçu…

Mariés en décembre 2014, Aloïs et Marie ont voulu offrir leur première année de mariage aux chrétiens d’Orient. Marie a terminé ses études de communication en école de commerce. Aloïs travaillait en audit financier et conseil et a demandé une année de césure. C’est le Patriarcat Latin de Jérusalem qui les a accueillis en tant que volontaires, en les envoyant pendant un an en Judée-Samarie en tant que professeurs de français dans les écoles du Patriarcat Latin.

Participer à l’ouverture intellectuelle des chrétiens de Terre Sainte

En Terre Sainte, les chrétiens représentent une minorité. Le Patriarcat Latin accueille plusieurs milliers d’enfants chaque année dans 13 écoles. Depuis la création des écoles, le Patriarcat Latin a toujours été très attentif à la formation intellectuelle, humaine, sociale, et religieuse de élèves, sans distinction de religion, de conditions familiales ou de ressources financières.

Marie et Aloïs ont été envoyés dans les écoles de Bir Zeit et d’Aboud, cette dernière accueillant 250 enfants de la maternelle au collège. Le français y est enseigné depuis la création de l’école en 1910. En confiant chaque matin leur mission « au Nom du Père, du Fils, et du Saint Esprit », Marie enseigne à Aboud à toutes les classes du CP à la 3ème, principalement seule dans ses cours. Elle assiste un autre professeur de français pour certains cours dans les petites classes. Aloïs enseigne à Bir Zeit du CP au CM1 en tant qu’assistant et par petit groupe du CM2 à la 3ème. Lecture, écriture, mise en pratique sérieuse (plus ou moins selon les classes!), apprentissage de chansons françaises, de fables de La Fontaine, la vocation de ces cours est de permettre aux élèves de s’exprimer par oral et par écrit dans des situations simples de la vie quotidienne.

Un accompagnement allant au delà des murs de l’école

A Aboud et Bir Zeit, iMarie et Aloïs forment les éléves au Diplôme d’Etudes en Langue Française (DELF), organisé par le Consulat de France à Jérusalem. Le DELF, reconnu dans le monde entier, atteste les compétences de l’élève en français. Il offre des avantages pour les études universitaires.

À Bir Zeit, un partenariat avec une école en Bretagne a été organisé pour permettre à 6 jeunes Français de passer quelques jours dans une école en Terre Sainte. L’année prochaine, ce sont les petits chrétiens de Terre Sainte qui seront accueillis chez leur correspondant. De même à Aboud, un partenariat du même type verra le jour avant la fin de l’année. Émotions et tissages de vrais liens fraternels garantis !

A Aboud, les jeunes mariés ont monté un club de français une après-midi par semaine pour permettre aux enfants d’avoir des activités extrascolaires tout en utilisant leurs connaissances acquises en cours : crêpes pour la Chandeleur, confection de cartes pour la fête des mères, compétitions de français inter écoles, ballades, fêtes de Noël, journées portes ouvertes, Carnaval …

Parce qu’aider les chrétiens de Terre Sainte c’est les aider dans leur pays à s’ouvrir au monde et leur donner l’occasion de témoigner. Aujourd’hui, pour couronner leur mission et la faire durer, le jeune couple a besoin de vos prières, mais aussi de vos dons : ouverture d’une bibliothèque d’école, achats de livres, financement des voyages des enfants en France chez leurs correspondants… le lien vers le Credofunding est ici !

Tags:
FrancejerusalemTerre sainte
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
MSZA ŚWIĘTA
Philip Kosloski
Pourquoi les catholiques répondent-ils « Et avec votre esprit » à...
2
PADRE PIO,I ABSOLVE YOU
Philip Kosloski
La puissante prière de guérison de Padre Pio
3
Camille Yaouanc
Trisomie 21 : les chiffres effarants du diagnostic prénatal
4
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
5
Anne Bernet
À Laval, l’irréductible (basilique) Notre-Dame d’Avesnières
6
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
7
Jeanne Larghero
Écologie : le bac à compost et les fins dernières
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement