Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nos chères églises de France (1/10). Un paroissien nommé Louis de Funès

Partager

La sélection de l'été des églises insolites du paysage chrétien français.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Du Finistère aux Alpes, en passant par l’Eure, la Provence ou le Pays Basque, urbaines ou isolées, très anciennes ou plus modernes, des dizaines de milliers d’églises ont été élevées au quatre coins de la France. Elles nous rappellent par leur présence et leur beauté, à quel point les Français sont tournés vers Dieu depuis leurs origines. Par leur leur nombre et leur beauté, ces églises nous rappellent que chaque région à chaque époque a cherché à construire à sa manière et conformément à ses traditions, des édifices assez solennels pour recueillir les prières des croyants. Assez dignes d’accueillir la présence du Christ sur terre.

En partenariat avec le site Belles églises, Aleteia a choisi de vous faire découvrir une sélection d’églises françaises tout au long de l’été. Chaque semaine, découvrez leurs particularités dans une fiche détaillée.

Cette semaine, plein phares sur l’église Saint-Martin du Cellier construite en 1895-1896 par l’architecte René Ménard, bénie le lundi de Pâques 1898, bien qu’inachevée.

À voir à l’extérieur :

Architecture de style néo-roman byzantin, en pierres du pays.
L’église Saint-Martin est un édifice de plan centré en croix grecque couverte par une coupole sur pendentifs, encadré de quatre croisillons rectangulaires voûtés en berceau, avec une abside en hémicycle.
Le clocher, qui abrite quatre cloches (Cécile, Élisabeth, Marie, Valentine), date de 1920.
chemin de croix en grands tableaux tout autour de l’église, monument aux morts de la guerre de 1914-1918.

À voir à l’intérieur :

Fresques relatant des épisodes de la vie de saint Martin de Tours, dont la célèbre ‘Charite de saint Martin ».
Haut relief sculpté « Le songe de saint Martin »
À voir aussi : bannières et reliques, vitraux provenant de l’ancien édifice religieux du Cellier. La statue de Saint Jean Baptiste, en bois peint, date du XVIIIème siècle.

Insolite :

Louis de Funès (1914-1983), acteur français, dont les obsèques ont été célébrées le 29 janvier 1983 en cette église. Catholique pratiquant et possédant une foi profonde, il fréquentait assidûment l’église alors qu’il habitait dans le château de Clermont situé à proximité.

La paroisse.
Saint Pierre sur Loire
Allée Justine Letort : tél. 02 40 25 41 53
Permanence assurée par des laïcs: mercredi et jeudi de 10h à h30.

Place Saint-Méen
44850 Le Cellier

Les offices :
offices réguliers, horaires sur le site de la paroisse.

Visite : Ouverture régulière du 1er mai à la Toussaint, avec un bénévole qui accueille :
mardi de 15 h à 18 h,
mercredi de 10 h à 12 h 30,
jeudi de 15 h à 18 h,
vendredi matin (fleurissement)
samedi de 10 h à 12 h 30,
dimanche de 15 h à 18 h.
L’église Saint Martin participe tous les ans à la Nuit des églises.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.