Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Où va-t-on ce week-end ? Au Puy du Fou

Dans l'arène du Puy du Fou © Kouk's / Flickr CC
Dans l'arène du Puy du Fou © Kouk's / Flickr CC
Partager

Aleteia a dégoté pour vous les meilleurs adresses en France pour passer un séjour mémorable.

Un monde à part, une faille spatio-temporelle, un voyage remuant et immobile : le Puy du Fou est un parc de plusieurs hectares où se succèdent des spectacles vivants et des reconstitutions historiques de grande qualité d’une durée oscillant entre une dizaine et une quarantaine de minutes chacun. Depuis 1989, le grand parc du Puy du Fou concilie avec réussite le culturel et le ludique, le divertissement et le pédagogique, le spectaculaire et l’émotion.

De préférence en famille ou entre amis, le visiteur assiste à l’assaut d’un bastion fortifié de l’an mil par des Vikings, au martyre de chrétiens dans un stadium gallo-romain, à l’attaque du château par des Anglais lors de la guerre de Cent ans, au bal équestre des mousquetaires de Richelieu, à un spectacle époustouflant de fauconnerie et au dernier-né : une mise en scène stupéfiante de l’histoire de François Athanase Charette de La Contrie, un héros de la Guerre d’Indépendance Américaine, qui s’efforça de défendre la population de la Vendée menacée d’éradication par les Révolutionnaires.

Cet ensemble de spectacles dont une partie est au grand air et une autre donnée dans de vastes théâtres, est réalisé avec une certaine démesure : des moyens techniques conséquents, d’immenses plateaux, des décors « en dur », une mise en scène impeccable, un professionnalisme remarquable. Sans oublier une amabilité à toute épreuve qui va des cascadeurs aux figurants en passant par le service d’ordre, les vendeurs, les serveurs… Plus d’un millier d’employés saisonniers s’activent dans ce qui a été reconnu comme le meilleur parc du monde.

Outre ces grands spectacles, il y a aussi la visite animée du château, l’humide mise en scène contant l’histoire des Chevaliers de la Table ronde, un spectacle de marionnettes qui ressemble à un « mystère » médiéval (pour les plus petits), la reconstitution émouvante d’une tranchée (pour les plus grands), les fables de La Fontaine mises en scène dans un jardin fantastique, un spectacles de grandes eaux rafraîchissant, un mini-concert de musiciens dans un village XVIIIe, les différents villages reconstitués et leurs ateliers d’artisans professionnels…

Et puis, pour couronner la (ou les) journée(s), un spectacle nocturne. Tantôt Les orgues de feu où se mêlent avec poésie et majesté, grands succès classiques, danses sur l’eau, jets d’eau colorés, jets de flammes… Tantôt la fameuse Cinéscénie qui existe depuis 1978 : un spectacle qui entreprend, durant 1h40 et grâce à plus de mille figurants, de conter l’histoire d’une famille locale, les Maupillier, du Moyen Âge au XXe siècle.

Le Puy du Fou © Seblinux78 / Flickr CC
Le Puy du Fou © Seblinux78 / Flickr CC
Spectacle au Puy du Fou © Seblinux78 / Flickr CC

Qu’est-ce que cela n’est pas ?

Ce n’est pas vraiment un parc d’attraction : il s’agit plutôt d’un parc à thème avec des animations. Ce n’est pas une déclinaison d’un succès américain ou japonais : c’est français. Ce n’est pas un endroit où vous reposer : au Puy du Fou, on marche et on se presse pour être bien placé afin de voir les grands spectacles. Et puis, ce n’est pas l’endroit où vous pourrez voir cet été l’anneau de Jeanne d’Arc acquis récemment par le Puy du Fou.

À quoi cela sert-il ?

À rien si ce n’est de toucher aux racines de ce qui fait que la France est la France. Une opportunité de renouer avec l’identité nationale sans esprit belliqueux. Un moyen de se rappeler d’où l’on vient sans doute pour mieux savoir où l’on va.

Qui en est à l’origine ?

L’aventure de la Cinéscénie puis du Grand Parc du Puy du Fou est une création de Philippe De Villiers. Lorsque le château du Puy du Fou a été découvert le 13 juin 1977, il n’était plus que ruines et orties. Trente ans plus tard, le Puy du Fou est reconnu comme une réussite mondiale avec plus de 1,5 million de visiteurs chaque année.

Est-ce catho ?

Non et pourtant on parle de chrétiens presque tout le temps.

À qui est-ce destiné ?

Toute la famille même s’il faut au minimum 4 ans pour comprendre un peu ce qui se passe et n’être pas trop effrayé par les grands spectacles où la surprise est reine ainsi que les effets spéciaux le tout avec une musique puissante. Les plus anciens et les personnes à mobilité réduite pourront profiter d’un petit train qui les transportera d’un bout du parc à l’autre.

Est-ce bien ?

Non, c’est extraordinaire et inoubliable.

Est-ce cher ?

Oui et non, si l’on prend en compte la multiplicité des spectacles de qualité, le fait qu’il y en ait un nouveau chaque année et que l’ensemble est dans un état impeccable. Alors, si vous réservez à l’avance : 32 euros pour un adulte et 22 euros pour un enfant pour une journée au grand parc ; le deuxième jour est à 50%. Si vous désirez assister en plus à la Cinéscénie (les enfants doivent avoir au moins 10 ans pour goûter au spectacle), comptez 50 euros pour un adulte et 32 euros pour un enfant. La Cinéscénie seule coûte 26 euros par adulte et 18 euros par enfant.
Différents moyens de se restaurer ont aussi été prévus pour des budgets différents.

Est-ce loin ?

Il est plus facile d’y accéder en voiture qu’en train car le site est bien caché dans le bocage vendéen. Accès via l’autoroute A87, sortie n°28. Un site qui se trouve à 3h de Paris, 3h15 de Bordeaux, 2h de Poitiers, 1h de Nantes, une heure d’Angers. Ceux qui le veulent peuvent aussi loger sur place dans des hôtels thématiques.

Quand s’y rend-on ?

Quand vous le pouvez, du 1er avril au 25 septembre. Et si vous êtes agoraphobe, avec bon sens privilégiez avant et après la haute saison du 15 juillet au 15 août.

La cerise sur le gâteau ?

La Cinéscénie qui demeure le plus grand spectacle de nuit au monde avec ses 1 200 acteurs et leurs 2 4000 costumes qui évoluent sur une scène de 23 hectares durant 1h40. Un spectacle doté d’une tribune de 14 000 places qui a su se renouveler avec sa mise en scène, de nouveaux décors, de nouvelles scènes et effets spéciaux. Un spectacle proposé de juin à mi septembre les vendredis et samedis soirs. Conséquence fâcheuse : il faut s’organiser pour réserver sa place suivant les quotas (par Internet, pour ceux qui logent dans les hôtels sur place, via l’Office du tourisme,etc…).

Le bon plan ?

Chaque matin à 10h, à l’ouverture, un programme de la journée est à disposition à l’entrée et permet d’organiser sa journée afin de voir le plus de spectacles possible.

Un site (pour ceux qui ont besoin de voir pour y croire) : http://www.puydufou.com/fr/
Un livre : Les secrets du Puy du Fou de Philippe de Villiers.
Un téléphone (pour ceux qui ont besoin d’entendre pour y croire) : 33 (0) 820 09 10 10 (0,12€/mn)
Une adresse spatiale (pour le GPS) : Lat. : 46.8901142603811 Long. : -0.9304046630859375
Une adresse postale (pour vous) : CS 70 025/ 85 590 Les Épesses/ France

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]