Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une messe en bleu-blanc-rouge pour la finale de l’Euro

©France 3 Tv
Partager

Le curé de Saint-Pol-sur-Ternoise, dans le Pas-de-Calais, a invité ce dimanche ses paroissiens à venir à la messe aux couleurs des Bleus.

Les paroissiens ont joué le jeu, l’église était pleine, environ 400 fidèles sont venus prier et célébrer le seigneur en bleu, blanc et rouge. Même le curé, le père Pierre-Marie Leroy, arborait une étole tricolore pour célébrer la finale de l’Euro. Une étole confectionnée pour l’occasion par sa mère et une amie durant le week-end ! Bleu, blanc et rouge, trois couleurs qui ont aussi leurs symboles de foi : « Le bleu marial renvoie notamment à la vie de famille, à la notion de communauté, d’équipe, souligne le prêtre. Le rouge, c’est la couleur du don, de l’Esprit saint, qui invite par exemple à dépasser son orgueil, et le blanc, la couleur du baptisé…  »

Messe au couleurs du drapeau français © Fanny Magdelaine
Messe en bleu, blanc, rouge © Fanny Magdelaine
Messe au couleurs du drapeau français © Fanny Magdelaine

« L’attitude positive et collective des Bleus »

La veille de la demi-finale, lors d’une réunion de doyenné, le curé et des paroissiens ont commencé à parler de l’Euro et l’idée a germé dans la tête du prêtre. « Je me base sur “Gaudium et spes” (constitution pastorale issue de Vatican II par Paul VI, 1965) : “Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur”. L’Église est là pour accompagner les hommes lors des moments difficiles comme les moments joyeux ! Et j’avoue que je suis heureux de voir l’attitude positive, collective, des Bleus durant cet Euro… »

Et de souligner que sport et foi font souvent bon ménage, car de son propre aveu, il faut être sportif pour suivre le Christ ! La messe terminée, l’assemblée s’est réunie sur le parvis pour entamer… un clapping !

Tags:
Euro 2016
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]