Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconAu quotidien
line break icon

L'homme qui a sauvé une lagune à lui tout seul

Daniel Esparza - Publié le 11/07/16

Le péruvien Marino Morikawa a restauré en à peine quinze jours Chancay, un site à l’abandon et contaminée pendant des années.

Après avoir étudié pendant six ans au Japon, en revenant dans son pays natal, le Pérou, Marino Morikawa retrouva un de ces lieux préférés de vacances et chers à son enfance, pratiquement condamné à disparaître : la lagune de Chancay était contaminée, couverte de « laitue aquatique », une mauvaise herbe qui s’attaque à la biodiversité des espaces lacustres et fluviaux, formant une masse compacte à la surface de l’eau et qui empêchait tout passage d’oxygène.

Morikawa parcourut la zone, malgré les avertissements des habitants locaux qui lui assuraient qu’il pouvait tomber malade avec l’eau contaminée de la lagune. Il pénétra dans les lieux pour installer toute une série de filtres de bassin fabriqués sur place, presque entièrement artisanaux, réalisés avec des matériaux disponibles dans n’importe quelle quincaillerie, en vue de restaurer la qualité de l’eau dans cette zone.

Initialement, Morikawa avait calculé que le processus prendrait près de six mois, mais il n’en fallût pas plus de quinze jours, au terme desquels soixante-dix espèces d’oiseaux et trois poissons réapparurent dans les environs.

La motivation de Morikawa, si l’on fait référence à la note publiée dans El Comercio, est toute simple : « Je souhaite que ce que j’ai vu par le passé, d’autres puissent le voir et le sentir ».

Actuellement, le scientifique est décidé à tenter la même opération pour la rivière Chira et pour le lac Titicaca qui, d’après lui, pourraient être restaurés et récupérés en l’espace de six mois seulement.

Tags:
Écologieperou
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement