Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 12 mai |
Saint Achille de Larissa
home iconActualités
line break icon

« Sur la guerre en Syrie, j’ai des choses à dire »

SYRIA CONFLICT

AFP

Elisa Bureau - Publié le 08/07/16

Le docteur Elias Laham, intervenant à l'hôpital de Damas, se confie sur la situation terrible que connaît actuellement la population syrienne.

Depuis les premières manifestations en février 2011, la Syrie se retrouve seule devant une guerre qu’elle ne peut maîtriser. Peu à peu, les langues se délient et montrent à la France une image bien différente de celle qu’elle s’est créée. L’objectif de certaines associations, comme Chrétiens de Syrie pour la paix est d’informer. Lundi 27 juin 2016, la parole était donnée au Dr Elias Laham. Que retient-on de ce témoignage ? « Après cinq ans, la guerre persiste et tant que les grandes puissances ne se mettent pas d’accord, elle continuera. Les chrétiens disparaîtront en entraînant avec eux la stabilité de l’Orient, voire de l’Occident. »

C’est en tant que chef du service chirurgie de l’hôpital Saint-Louis de Damas et président du Forum national syrien que Dr Elias Laham s’exprime. Comme beaucoup d’autres Syriens, il a fait le choix de rester dans son pays.

L'intérieur de l'hôpital Saint-Louis de Damas © Elisa Bureau
L'intérieur de l'hôpital Saint-Louis de Damas © Elisa Bureau

Soigner tous les blessés quels qu’ils soient

« Parmi les 32 obus tombés dans l’enceinte, plus de 2 200 blessés ont été soignés. » Sa mission première est de s’occuper de chaque victime quelles que soient sa religion ou son appartenance politique. Les Syriens continuent malgré les difficultés de la guerre, à ne pas faire de distinctions entre les chrétiens et les musulmans.

« J’ai fait toutes mes études en France et me suis spécialisé dans de nombreux domaines, sauf un…  C’est rentré dans mon pays que j’ai appris la chirurgie de guerre. En cinq ans, je suis devenu l’un des meilleurs chirurgiens de guerre. » Le Dr Laham rappelle la terrible journée du 11 novembre 2013. À 8 h du matin, de violents bombardements touchent le quartier chrétien de Damas, dont une école arménienne. Soixante enfants sont blessés. Il n’y a pas assez de voitures pour les emmener à l’hôpital. Les parents les prennent dans leurs bras et parcourent les 300 m qui les séparent de l’hôpital. Des cris, du sang, des larmes et des pleurs montent de la ville. L’équipe médicale n’est pas prête, ni moralement, ni matériellement, à recevoir tous ces blessés. Malgré un manque de moyens, 59 enfants seront sauvés. « En bombardant écoles et hôpitaux, les rebelles veulent nous faire vivre dans l’obscurité totale. »

Une nouvelle Syrie va renaître

Le bilan démographique de la Syrie est désastreux. La liste est longue : déplacement de population – surtout masculine –, maladies, victimes de la guerre, chute de natalité, triste embargo, etc. « La reconstruction de ce pays sera difficile et la Syrie devra faire face à des changements religieux, ethnique… Une nouvelle nation va renaître ».

En tant que président du Forum national syrien, le Dr Laham essaye de pallier ces problèmes et apporte un soutien particulier à la communauté chrétienne qui ne cesse de décroître. La place des chrétiens est primordiale pour la stabilité du pays et de la région. Le spécialiste organise des conférences informatives sur des sujets tabous comme la laïcité, la société et l’identité, et met en place des moyens sécuritaires, professionnels permettant aux Syriens de s’enraciner. L’objectif ultime est de donner des droits aux chrétiens comme n’importe quel autre citoyen. Ce programme est ambitieux mais la foi et l’espérance guident ses actions.

Tags:
attentatChrétiensÉtat islamiqueSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
MSZA ŚWIĘTA
Philip Kosloski
Pourquoi les catholiques répondent-ils « Et avec votre esprit » à...
2
PADRE PIO,I ABSOLVE YOU
Philip Kosloski
La puissante prière de guérison de Padre Pio
3
Camille Yaouanc
Trisomie 21 : les chiffres effarants du diagnostic prénatal
4
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
5
Anne Bernet
À Laval, l’irréductible (basilique) Notre-Dame d’Avesnières
6
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
7
Jeanne Larghero
Écologie : le bac à compost et les fins dernières
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement