Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Au Pakistan, la fin du ramadan célébrée avec toutes les religions

© AAMIR QURESHI / AFP
Pakistani volunteers serve Iftar food plates for Muslim devotees to break their fast during the holy month of Ramadan in Islamabad on June 8, 2016.


Islam's holy month of Ramadan is celebrated by Muslims worldwide and implies fasting, abstaining from foods, sex and smoking from dawn to dusk. / AFP PHOTO / AAMIR QURESHI
Partager

Une initiative chrétienne pour encourager la fraternité interreligieuse.

Prêtres, oulémas, enfants, étudiants d’écoles coraniques, femmes et jeunes, musulmans, chrétiens, hindous et sikhs, tous étaient présents et impliqués dans un événement organisé à Lahore ces jours derniers par le Conseil pour le dialogue interreligieux de Lahore afin de promouvoir l’harmonie interreligieuse à l’occasion de la conclusion du ramadan, le 5 juillet au soir.

La rencontre, rapporte l’agence FIDES, a débuté par la proclamation de versets de la Bible et du Coran, lus par des musulmans et par des chrétiens, et s’est poursuivie par des prières récitées par chaque communauté selon son credo. Cette célébration, précise le père Francis Nadeem OFM Cap, coordinateur du Conseil, n’a rien d’inhabituel : « Cela fait des années que les chrétiens invitent leurs compatriotes musulmans à célébrer ensemble la rupture du jeûne à la fin du ramadan, et que les musulmans invitent les chrétiens à rompre ensemble le jeûne durant le Carême. « Cette expression bilatérale de fraternité nous rapproche les uns des autres », a-t-il estimé.

La pratique du jeûne est en effet l’une des valeurs communes présentes dans les différentes religions. Tous les participants ont apprécié l’esprit de la rencontre et l’effort visant à promouvoir l’harmonie nationale et religieuse. « Le jeûne nous apprend la tolérance, l’unité, la fraternité, le pardon et l’aumône », ont reconnu certains chefs musulmans. Parmi eux le responsable soufi Pir Shafaat Rasool, Président du Conseil pour le Dialogue interreligieux de Lahore, et Hafiz Mufti Syed Ashiq Hussain, fondateur et enseignant d’une école coranique à Lahore.

Tous ont souhaité à la nation de vivre en paix. Les participants ont prié pour le progrès, la prospérité et la paix dans le pays et souhaité plein succès aux forces armées dans leur lutte contre le terrorisme.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]