Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Église fait sa cure de jouvence !

Partager

Pas d'authenticité sans obéissance : le Vatican encourage et encadre les mouvements charismatiques...

En préparation depuis l’an 2000, cette lettre de 17 pages intitulée Iuvenescit Ecclesia (L’Église rajeunit) écrite à l’attention des évêques, a été présentée à Rome le 14 juin dernier par les cardinaux Gerhard Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi et Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques. Elle offre ainsi un cadre théologique et une mise en conformité canonique vis-à-vis des mouvements issus du Renouveau charismatique.

Savoir à qui faire confiance

Comme le rappelle cette lettre au paragraphe 17 : « Reconnaître l’authenticité du charisme n’est pas toujours une tâche facile, mais c’est un service nécessaire que les pasteurs sont tenus d’effectuer ». Citant Jean Paul II lors de l’audience générale du 9 mars 1994, il est indiqué que la communauté des fidèles, a « le droit d’être avertie par ses Pasteurs de l’authenticité des charismes et de la confiance que l’on peut accorder à ceux qui en sont les porteurs ».

Charismatiques, peut-être, mais obéissantes et en communion

C’est le pape François, comme garant de l’unité de l’Église, qui a approuvé cette lettre en mars 2016 et ordonné sa publication. Iuvenescit Ecclesia y demande aux communautés charismatiques une « réelle communion avec toute l’Église » et une obéissance à la hiérarchie ecclésiale. Au fond, il s’agit aussi d’offrir une impulsion pastorale à ces communautés et les encourager en observant que leurs charismes sont essentiels et complémentaires comme le rappelait Jean Paul II (en 1987) à nouveau cité dans la lettre : « Dans l’Église, tant l’aspect institutionnel que l’aspect charismatique (…) sont co-essentiels et concourent à la vie, au renouveau, à la sanctification, de façons diverses, et de telle façon qu’il se produise un échange, une communion réciproques »*. Dans cette optique et qu’il s’agisse de communautés nouvelles ou encore d’associations diocésaines ou de laïcs, cette lettre insiste sur la nécessaire fidélité de ces mouvements du Renouveau à l’intégralité de la foi catholique et « donc éviter de s’aventurer au-delà de la doctrine ».

Qu’est-ce qu’un charisme ?

Étymologiquement, il vient du grec charisma qui indique un « don gratuit », venant lui-même de charis qui est la « grâce ». Ces dons de l’Esprit Saint sont variés et on parlera dans l’Église des charismes de : glossolalie (chants en langues), guérison, prophétie, discernement, paroles de connaissance ou encore paroles de sagesse.

Les « dons hiérarchiques » et les « dons charismatiques »

Comme le rappelle le portail de l’église catholique en France : « Chaque famille religieuse a un charisme reçu de son fondateur, qui lui est propre et c’est ce qui en fait son identité ». Ainsi le don charismatique est accordé par Dieu à un individu ou à un groupe de croyants pour l’édification de la communauté et non pour leur propre sanctification (là on parlera uniquement de « don » et non de « charisme »). Côté clergé, par leur ordination, les diacres, les prêtres et les évêques reçoivent des grâces particulières que l’on appelle les « dons hiérarchiques », qui sont différents et complémentaires des « dons charismatiques » accordés librement par l’Esprit Saint.

Lien pour lire l’intégralité de la lettre Iuvenescit Ecclesia, c’est ici 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]