Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 05 décembre |
Saint Gérald
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Première historique : les confidences d’un Pape sur son propre pontificat bientôt en librairie

OR/CPP/CIRIC

Isabelle Cousturié - publié le 03/07/16

Sur François et Jean Paul II

Benoît XVI raconte avoir suivi de Castel Gandolfo les chroniques télévisées des fumées et avoue avoir accueilli « avec surprise » le nom de son successeur : il avait des noms en tête, mais pas celui de Jorge Mario Bergoglio. Puis la joie a pris le dessus lorsqu’il a vu comment le nouveau pape priait et communiquait avec la foule. Benoît XVI, conscient des différences qui caractérisent leurs deux personnes, les décrit mais dresse aussi une liste de points qu’ils ont en commun. Il parle également des liens « très forts » qui l’unissaient à Jean Paul II, lequel avait toujours refusé qu’il démissionne de ses charges pour l’avoir à ses côtés jusqu’à la fin.

Face aux critiques

À un autre moment, le prédécesseur de François rejette l’idée ou la critique selon laquelle il était un pape « trop académique », centré sur ses recherches et sur l’écriture. Il refuse d’être considéré comme celui qui « rétablit » la liturgie. Sur les divers scandales, il raconte brièvement sa tentative de réformer l’IOR (l’Institut pour les Œuvres de Religion, la banque du Vatican) et rappelle les lois qu’il a promulguées contre le blanchiment d’argent, évoque le fléau des abus sexuels et ne manque pas de souligner les difficultés qu’un pape rencontre lui aussi quand il veut intervenir sur « des choses qui salissent l’Église ».

Ses aveux

Enfin, pour la première fois, Josef Ratzinger reconnaît avoir eu connaissance de la présence d’un « lobby gay » au Vatican, formé de quatre ou cinq personnes, et affirme avoir réussi à le dissoudre. Il avoue son manque de fermeté dans la conduction des affaires de l’Église, et révèle avoir pris des notes sur beaucoup d’affaires, tout au long de son pontificat. Mais, pour ceux qui pourraient s’en réjouir, il a déjà fait savoir qu’il les détruirait : « Même si je suis conscient qu’elles seraient “un régal” pour les historiens ! », aurait-il ajouté.

  • 1
  • 2
Tags:
Pape Benoît XVIPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement