Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 21 septembre |
Saint Matthieu
home iconMusique
line break icon

Dei Amoris Cantores interprète le cantique le plus sensuel de la Bible

Dei Amoris Cantores - Publié le 30/06/16

Le groupe polyphonique nous plonge dans une chaste volupté.

Reprenant les si belles paroles du Cantique des Cantiques, le groupe polyphonique catholique français Dei Amoris Cantores nous fait redécouvrir les passages les plus méconnus de la Bible. Le texte, les voix, la mélodie déclament tous un même thème : la recherche du Bien-aimé. Le chant et le clip dessinent la poursuite de cet amour, qui nait d’abord dans « la nuit » comme si l’âme mystérieusement bondissait à l’appel de l’amour, de l’être-aimé. L’Amour est partout mais l’atteindre nécessite de se rendre « sur les hautes montagnes ». La course vers cet amour est porté par cette parole : « Ne crains pas mon amie, et viens » qui révèle la grandeur de l’amour ; un amour profond, murit dans l’écoute du cœur, appuyé et élevé par la délicatesse d’une parole de confiance. Tout le sens de ce chant se retrouve dans cette contradiction puissante : suivre l’être aimé est une course exigeante mais qui se fait dans l’amitié et la confiance.

Prêt à accueillir son bien-aimé

En arrière-plan, c’est une fine comparaison entre l’amour humain et l’amour divin qui est exprimée. Dans le clip, les images montrent une religieuse marchant dans les lieux de son couvent, un jeune homme qui confectionne un cadeau pour celle qu’il aime, et une jeune fille se rendant à un rendez-vous avec son amoureux. Tous, derrière leur visage différent semblent animés d’un même mouvement de l’âme : la préparation du cœur à accueillir le bien-aimé. Le « Me voici » refrain de l’hymne, est comme un cri de réponse à cet appel du cœur. En terme musicaux, les couplets sont en « piano » et le refrain en « forte ». Comme s’ils étaient l’attente du cœur douce et progressive, et les refrains la réponse pleine et franche à cet amour. La fin de cette chanson met en scène la religieuse ayant retrouvé son bien-aimé et priant face au tabernacle, et les deux amoureux échangeant un regard plein d’amour après leur retrouvailles.

L’amour sous toutes ses formes

Le groupe Dei Amori Cantores tant dans la qualité musicale de ce titre que dans les paroles choisies, ou encore dans la création des images, réussit en quelques minutes à faire entrer celui qui écoute dans une plus grande compréhension de l’amour. Si de nombreuses musiques relatives au thème de l’amour permettent aux auditeurs de s’évader dans un certain lyrisme ou idéalisme, ce titre n’est ni enchanteur, ni menteur mais est la réalisation fine d’une peinture réaliste sur l’amour pour Dieu et l’amour du couple.

Tags:
AmourcoeurMusiquepureté

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
4
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
7
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement