Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mazel tov ! Juifs et chrétiens ensemble à Paray

Partager

"Un événement qui rentre dans une démarche quasi prophétique : une nouvelle page est en train de s’écrire entre juifs et chrétiens."

Du 12 au 17 juillet prochains, juifs et chrétiens se donnent rendez-vous à Paray-le-Monial à l’occasion de la quatrième édition des rencontres « Découvrir le judaïsme, les chrétiens à l’écoute ». Près de 600 jeunes juifs et catholiques sont attendus dans la cité du Cœur de Jésus. Pour la première fois, ces cinq jours de rassemblement interreligieux se dérouleront dans le cadre des sessions organisées depuis 40 ans par la Communauté de l’Emmanuel. Le père Jean-Baptiste Nadler, auteur des Racines juives de la messe, fait partie du comité organisateur.

Aleteia : Que des jeunes juifs viennent ainsi participer aux sessions de Paray-le-Monial est une première historique…
Père Jean-Baptiste Nadler : C’est une première… et ce n’est pas une première ! Ce n’est pas la première édition puisque trois diocèses (Angers, Nantes et Rennes) ont déjà accueilli ces dernières années ces rassemblements réunissant de jeunes juifs et chrétiens. Ce qui est nouveau en revanche c’est son ampleur. L’évêque d’Autun, Mgr Benoît Rivière, voulait à son tour l’accueillir car l’amitié et le dialogue judéo-chrétien sont des sujets qui lui tiennent à cœur. Il a proposé à la communauté de l’Emmanuel de co-organiser et de d’accueillir ce rassemblement à Paray-le-Monial dans le cadre des sessions d’été. Nous ne partons donc pas de zéro !

La ville choisie, la cité du Sacré-Cœur de Jésus, n’a-t-elle pas été un frein ?
Vous savez, Paray-le-Monial ne dit rien à beaucoup de nos amis juifs ! Mais c’est le lieu où la communauté de l’Emmanuel est très présente : rien qu’en été, 30 000 personnes font le déplacement chaque année. Et c’est de fait devenu un lieu de vitalité pour les jeunes chrétiens, tout comme Taizé qui n’est d’ailleurs pas loin. Comme cette session de découverte du judaïsme a lieu pendant celle dédiée aux 25-35 ans, Mgr Rivière a eu l’intuition géniale de mettre en contact ces jeunes chrétiens qui viennent habituellement à Paray-le-Monial avec leurs frères juifs.

Comment les deux sessions – 25-35 ans et Découverte du judaïsme – vont-elles cohabiter ?
Les deux événements ont lieu exactement aux mêmes dates : de 2 500 à 3 000 personnes sont attendues et les deux sessions, bien qu’indépendantes l’une de l’autre auront lieu en parallèle et des ponts sont prévus. La grande conférence inaugurale, à deux voix avec le cardinal Barbarin et le grand rabbin de France, sera commune aux deux rassemblements. Une veillée commune sera également proposée autour de la figure d’Etty Hillesum, avec de la musique klezmer, du jazz juif. Les jeunes de la session 25-35 ans pourront s’ils le souhaitent participer aux ateliers de la session juive, à la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv et au clou de la session juive : le shabbat. Comme chaque semaine pour les juifs, il durera du vendredi soir au samedi soir, depuis son explication et sa préparation, l’allumage des bougies, les repas de fête, la prière de la synagogue et l’étude de la Torah, jusqu’à la sortie du shabbat le samedi soir.

Pages: 1 2

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]