Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Qui peut sourire ainsi à l’approche de la mort ?

Partager

Sœur Cecilia, du couvent de Santa Fe en Argentine, a témoigné de son amour pour le Christ pendant son long combat contre le cancer du poumon.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

La mort est une tragédie pour l’homme mortel, et pourtant, si l’on a foi en l’éternité et que l’on attend le moment où notre Père céleste nous prendra dans ses bras, la mort peut devenir radieuse.

Nous vous faisons part de la mort de Sœur Cécile, une Carmélite de Santa Fe en Argentine, qui souffrait d’un cancer du poumon. Elle a impressionné tous ceux qui l’ont entourée dans son agonie, [ne quittant jamais ce radieux sourire alors qu’elle était au plus mal].

Une lettre adressée à ses proches

Le Carmel de Santa Fe a annoncé la mort de Sœur Cécile à leurs frères et sœurs et amis dans une lettre courte mais profonde :

Chers frères, sœurs et amis,

Jésus ! Juste un bref message pour vous dire que notre très chère petite sœur s’est doucement endormie dans le Christ, suite à une maladie extrêmement douloureuse, qu’elle a toujours endurée avec joie et abandon en son divin Époux. Nous vous envoyons toute notre affection et vous remercions pour vos prières pendant cette période si douloureuse, mais aussi merveilleuse. Nous croyons qu’elle s’est envolée directement au Ciel, mais nous vous demandons tout de même de ne pas manquer de prier pour elle. Elle vous récompensera du Ciel.

Nous vous embrassons affectueusement,

Vos Sœurs de Santa Fe

Note de la rédaction : la curie générale des Carmes et Carmélites ajoute sur sa page Facebook que les photos ont été prises peu de temps avant la mort de Sœur Cécile. Avec leur aimable autorisation, nous sommes en mesure de vous partager le récit de la vie de cette âme immense au dévouement exemplaire.