Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

10 livres catholiques à lire tant qu’on est vivant

Partager

Parce qu’après il sera trop tard !

À l’approche des vacances, Aleteia a concocté pour vous cette petite liste de lecture…

  1. La puissance et la gloire, de Graham Greene

L’histoire se déroule pendant la persécution religieuse du Président mexicain Díaz Cases. Elle raconte l’histoire d’un curé qui fuit devant la menace. Mais c’est un prêtre faible, qui a eu des enfants avec plusieurs femmes amérindiennes et qui se soûle souvent. La seule chose qu’il sait c’est qu’il a la vocation sacerdotale et qu’il est consacré à Dieu…

  1. Dernières lettres (1532-1535), de Thomas More

Rédigées avec sérénité et le style élisabéthain de l’époque, ces lettres du Chancelier du roi nous raconte l’histoire de son dernier dilemme : devait-il signer l’acte de succession d’Henri VIII ou, au contraire, défendre ses convictions morales ?

  1. Le journal d’Anne Frank

L’auteure du journal n’est pas catholique, mais la petite fille juive d’Amsterdam est devenue le symbole universel de la résistance pacifique à l’oppression. Le journal se concentre sur la vie intérieure de l’adolescente en racontant ses années passées cachée pendant la Seconde guerre mondiale.

  1. Journal d’un curé de campagne, de Georges Bernanos

Un curé est appelé à s’installer dans un village qui lui est inconnu. Il fait nuit, mais il distingue, au loin, des lumières et de la musique. La danse dans laquelle il observe ses futurs paroissiens le trouble tellement qu’il en vient à penser qu’il est arrivé dans un lieu de perdition.

  1. Une lumière paisible, de Louis de Wohl

Le livre porte sur saint Thomas d’Aquin et sa relation avec des personnalités comme l’empereur Frédéric II. On note la grande intelligence du saint, mais aussi sa naïveté enfantine, qui lui vaut parfois la moquerie de ses frères.

  1. Le fil d’or

Du même auteur, il s’agit de la biographie de saint Ignace de Loyola. Elle raconte l’histoire de ce soldat blessé en défendant Pampelune en 1521. Pendant sa convalescence, il se convertit suite à ses lectures. Elle décrit aussi son pèlerinage à Manrèse, ses études à la Sorbonne et la fondation de la Compagnie de Jésus.

  1. Perte et gain, du Bienheureux John H. Newman

Dans cette autobiographie, l’auteur raconte comment, prêtre anglican, il a décidé d’être baptisé dans l’Église catholique. Cette décision était synonyme de grande discrimination en Angleterre. Lorsqu’il a écrit ce libre, le bienheureux Newman avait choisi de défendre sa nouvelle Église.

  1. Le temps sur un fil, de Maruja Moragas Freixa

Une femme est confrontée à l’adversité suite à sa séparation d’avec son mari et à ses conséquences : retravailler en dehors du foyer et assumer le vide de responsabilité laissé par l’absent.

  1. Le prix à payer, de Joseph Fadelle

Le roman raconte l’odyssée de son auteur, un irakien, qui en raison de sa conversion à la foi chrétienne, devra fuir son pays, rejeté par ses frères et ses parents. Il est sous le coup d’une fatwa qui le met en danger de mort partout où il se trouve.

  1. Le charlatan honnête, de Gilbert K. Chesterton

Dans ce roman, on ne connaîtra l’assassin, le mobile et le modus operandi qu’à la dernière page. Un artiste tombe amoureux d’un arbre, plante un jardin autour de lui et construit sa maison. Il vit avec sa fille, à qui chaque jour un jeune médecin rend visite.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]