Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Exclusif : le Top 10 de la nouvelle scène chrétienne

Partager

Raggea, Electro, Rap, Pop, Rock, Jazz manouche… un tour d’horizon proposé par Grégory Turpin. Suivez le guide !

6. Rona Hartner

« C’est une foi simple et accessible. Sa musique nous fait découvrir d’autres cultures »

Franco-roumaine, née en Allemagne, saxophoniste, guitariste, pianiste, et accessoirement chanteuse et actrice, Rona Hartner déborde d’une énergie communicative.

Elle arrive en France en 1996 pour le film Gadjo Dilo, aux côtés de Romain Duris. « J’ai gagné de nombreux prix d’interprétation mais aussi une grosse tête, qui m’a éloigné du Seigneur », raconte-t-elle. Une rencontre avec un prêtre de la communauté de l’Emmanuel à l’église Sainte Rita à Paris la met sur le chemin de la foi. Puis, rien de moins qu’une rencontre avec la Sainte Vierge, dans le silence de Notre-Dame des Victoires, bouleverse sa vie. « Sois chaste, lumière, toute douceur », entend-elle. « J’ai senti un appel à consacrer ma musique à la Trinité. »

Côté musique, Rona Hartner a 14 albums à son actif. Son album « The Balkanic Gospel » est le fruit de onze années de travail. « Un projet de qualité qui parle des Balkans », sa terre d’origine.

« On est très croyants dans notre pays avec une foi très rigoureuse, mais on est aussi festifs. J’ai voulu ramener les rythmes des Balkans dans la foi chrétienne, et ainsi apporter ma tache de couleur dans ce paysage. »

Rona Hartner projette de créer deux autres albums : un de louange pure, avec le coté festif de la musique juive d’Europe de l’Est, et un autre de jazz-gospel-pop.

7. Vinz le Mariachi

« C’est mon coup de cœur. C’est un vrai artiste qui nous fait voyager, en plus de sa musique j’aime aussi son humour. »

« Pendant longtemps c’était sous le balcon des demoiselles, maintenant c’est sous le regard de Dieu que je chante mes aubades… » Vincent Rodriguez Patiño, alias Vinz le Mariachi, est batteur et choriste des Guetteurs, mais aussi de Grégory Turpin ou encore Rona Hartner.

Pour lui, « entre un accord de sol majeur et un accord de sol majeur chrétien, aucune différence ». La seule différence entre un musicien chrétien et un musicien, « c’est seulement que le chrétien sait « pour qui » et « par qui » il crée. La langue française nous apprend que l’inspiration est étymologiquement le souffle de Dieu qui rentre en nous. Il vous a créé à son image, créateur comme lui, toute création est louange à sa gloire. »

Aujourd’hui, avec son sombrero sur la tête, il lance son premier album, Xocolati, puisant dans ses origines mexicaine, mais toujours inspiré par Dieu – et parfois aussi par son humour hors pair !

8. Heroic Nation

« Ils sont nouveaux et je leur souhaite d’aller loin. Leur musique électro apporte quelque chose de nouveau »

Chrétiens évangéliques, passés par de grandes écoles de composition à Londres, Heroic Nation est un duo composé de Jérémie et Lydie, frère et sœur. Leur ambition est de faire connaître le nom de Jésus au plus grand nombre.

« Nous sommes déterminés à apporter plus que de la musique. Le message est au cœur de notre art et de notre démarche. Mais il est aussi clair que cette même démarche est animée d’une volonté d’apporter de la qualité », explique Jérémie Santander.

« Nous avons souhaité faire un album qui soit cohérent avec ce que chaque jeune, chaque ado retrouve quand il allume sa radio. Si nous avons choisi l’electro (EDM) comme type de musique, c’est parce que c’est un style qui nous coule dans les veines, un style que l’on apprécie et avec lequel nous sommes à l’aise pour composer, chanter, danser et communiquer notre message. »

Leur premier album sort le 24 juin.

9. Alegria

Variant le style pop, country, rock, coloré de sonorités rap ou de danses afro, Alegria a façonné sa propre musique au rythme de la recherche spirituelle et des goûts artistiques de ses chanteurs, tous issus de la banlieue Nord de Paris. En concert, ces jeunes chanteurs n’ont qu’une idée en tête, celle d’évangéliser un message d’espérance à un public large, de toutes confessions sans distinction.

Ils vous le prouveront ce soir à 20 h 30 à l’église Saint-Nicolas-des-Champs !

10. Et pour finir en beauté, n’oubliez pas de jeter un œil au dernier clip de Grégory !

https://www.youtube.com/watch?v=rdjv1uxyTdQ