Aleteia

La conversion : accomplir son destin d’homme

© Antoine Mekary / ALETEIA
Partager
Commenter

Le christianisme demande une conversion permanente de l'âme, un désir de Dieu perpétuellement entretenu.

Être chrétien n’est pas porter une étiquette culturelle ou brandir une identité religieuse. Être chrétien est une démarche active et radicale qui transfigure l’être tout entier.

La conversion n’est pas l’acceptation formelle et froide d’un dogme ou d’une doctrine. La conversion est un mouvement intérieur, un « retournement » de l’âme qui prend conscience de son désir ardent de se baigner dans la Source ineffable de lumière.

À un moment foudroyant ou comme une longue et lente symphonie, un appel se fait ressentir, comme si l’âme déployait ses ailes et voulait tendre vers les cieux infinis. Écouter cet appel, c’est s’ouvrir à la Source et à son Envoyé, c’est tremper ses lèvres dans le vin mystique du Saint-Calice. Une fois l’enivrement sacré goûté, on ne peut plus faire marche arrière, le processus de conversion est lancé. On est transpercé par un glaive de feu qui laisse sa brûlure de lumière à l’intérieur de notre cœur. On en ressent parfois les effets physiques, frissons intérieurs, chaleureux et lumineux mais ceux-ci ne seront jamais une fin en soi car le seul but est la rencontre avec le Créateur.

Se convertir, c’est vivre le divin en conscience, l’accueillir en nous, dans notre tabernacle intérieur, le cultiver, le faire s’épanouir. On ne se reconvertit pas à une identité religieuse, on se reconvertit au Christ, à l’Amour, à la Force de Vie et au Soi qui nous mène vers la Lumière.

Se convertir, c’est accepter de ne plus vivre une vague croyance, une vague foi mais au contraire de placer sa confiance en Dieu révélé dans l’Église, c’est sentir et baigner constamment dans la Présence, Celle qui déchire le voile des illusions. Se convertir, c’est accepter de voir les choses telles qu’elles sont, accepter de vivre dans le monde mais n’être pas de ce monde. Ce n’est pas se réfugier en de vaines rêveries illuminées mais au contraire vivre pleinement et sacraliser toutes les dimensions de sa vie.

Se convertir, c’est revêtir l’armure scintillante de la foi, ceindre l’épée dont le pommeau est une gemme ayant toutes les couleurs de la Terre et partir dans une quête du Graal bousculant notre confort et nos certitudes.

Se convertir, c’est accueillir la Présence en soi et transfigurer notre vie, ne plus avoir peur d’abandonner le manteau du vieil homme mais au contraire devenir reflet de la pure lumière. Et celle-ci est joie, humour, force, beauté, sérénité. Elle s’accorde mal des airs contrits, des attitudes coincées et creuses, de l’hypocrisie mesquine, de la culpabilisation doloriste et du fanatisme dévorant.

La vraie conversion nous rend pareil au derviche qui accueille d’une main la Grâce pour la redistribuer de l’autre et répandre ses bienfaits sur la Terre.

La conversion nous fait vivre dans une prière perpétuelle, tout entier tendu vers Dieu et vers le cœur sublime de notre être où il réside. Mais aussi tout entier tendu vers les autres et le monde car en tant que convertis, nous avons pris conscience que tout est lié et que tout participe du Tout. Cette prise de conscience nous fait sortir avec empathie de nos schémas égocentriques et nous fait vivre le divin à travers la moindre de ses expressions minérales, végétales, animales et humaines.

Se convertir, c’est devenir un lien, lien entre le Ciel et la Terre, lien entre le cœur et l’intellect, lien entre les hommes et les êtres. Se reconvertir, c’est chercher à réaliser la conjonction des contraires, à devenir un être harmonisé, à sublimer ses particularités en réalisant son Unité.

Se convertir, c’est accomplir son destin d’être humain et marcher chaque jour avec confiance vers Dieu fait Homme afin de se laisser transformer et devenir, par Grâce, homme fait Dieu.

Sébastien Morgan est historien d'Art de formation. Auteur d'un essai paru en 2013 aux éditions du Mercure Dauphinois : Devenir soi-même, chronique d'un chrétien du XXIe siècle, il est également le webmaster du site relianceuniverselle.com.  Après une décennie passée dans le journalisme, il exerce actuellement le métier d'enseignant à Bruxelles.
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]