Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Saint Patern de Vannes
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

“La majorité des mariages catholiques sont nuls”

21532lpr_186e1f85f391120.jpg

Mathilde Rambaud - Agence I.Media - publié le 18/06/16

Et c'est le Pape qui le dit ! Pour François, les jeunes ont de la bonne volonté... mais aucune conscience de ce à quoi ils s'engagent.

Le Souverain Pontife n’y est pas allé par quatre chemins en déclarant jeudi soir en plein cœur de la basilique Saint-Jean-de-Latran que “la majorité” des mariages catholiques étaient nuls. François déplore en effet que les jeunes mariés ne se rendent pas compte du sens de l’engagement à vie, selon des propos rapportés vendredi par l’agence de presse I.Media : “La majorité des mariages sacramentels sont nuls, parce que les jeunes disent “oui, pour toute la vie”, mais ils ne savent pas ce que cela signifie”.

Répondant comme à son habitude de manière spontanée à des questions sur les récents synodes sur la famille et sa dernière Exhortation apostolique Amoris Lætitia, il a insisté : les jeunes “ne savent pas ce qu’ils disent parce qu’ils ont une autre culture. Ils (…) ont de la bonne volonté mais ils n’ont pas la conscience”.

Une simplification des procédures d’ores et déjà actée

S’il s’agit de la première fois qu’il affirme que ces “mariages nuls” représentent la majorité des unions célébrées par l’Église catholique, ce n’est pas un sujet nouveau pour l’évêque de Rome. Il avait déjà à plusieurs reprises évoqué le sujet délicat de la possible nullité de mariages contractés par convention sociale, de manière précipitée, sans préparation, parce que la jeune fille est enceinte ou encore par désir de robe blanche et de fête.

Le Bureau de presse du Vatican a tenté de tempérer les propos du Saint-Père en publiant vendredi matin un communiqué officiel mentionnant que le Pape avait parlé d’une “partie”, et non d’une “majorité” de mariages nuls.

Alors que le mariage catholique est un sacrement indissoluble et ne permet donc pas de divorce, François a déjà changé l’année dernière les procédures de reconnaissance de nullité d’un mariage – qui reviennent à dire que le sacrement n’a jamais existé – devant les tribunaux ecclésiastiques, pour les simplifier, les accélérer et les rendre moins coûteuses.

Tags:
CoupleMariagePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement