Aleteia

« Faustine » le spectacle musical arrive à Paris

Spectacle de Faustine à la chapelle de la Miséricorde à Cannes le 18 mai © Anne Facérias
Spectacle de Faustine à la chapelle de la Miséricorde à Cannes le 18 mai © Anne Facérias
Partager
Commenter

Une série de trois représentations exceptionnelles sont proposées ce week-end pour mieux connaître cette grande sainte polonaise.

Suffisamment rare pour le souligner, la pièce Faustine réunit des artistes de tous horizons mais possédant chacun une grande expérience. « Cela porte vraiment le spectacle puisque chacun ajoute sa touche personnelle et y apporte des traits uniques et originaux », témoigne Marie Lussignol qui interprète la sainte polonaise.

La mise en scène est portée par le célèbre acteur Michaël Lonsdale, oscar du Meilleur acteur, pour son rôle de Frère Luc dans le film Des hommes et des dieux.

Des acteurs de haut vol

L’actrice et chanteuse Marie Lussignol interprète sainte Faustine. Elle a auparavant endossé le personnage de Jeanne d’Arc pour une chaine américaine. « Je connaissais sainte Faustine que de nom et de par le tableau de la miséricorde qui est très célèbre mais c’est tout. C’est la pièce qui me l’a faite découvrir et j’ai beaucoup aimé la manière dont Faustine nous rejoint, la manière dont elle enseigne son caractère. C’est une battante. Je trouve qu’elle ressemble à Jeanne d’Arc et à Thérèse d’Avila : malgré leur petitesse elles se battent pour arriver au bout de leur mission. »

Le père Michaël Sopoçko est joué successivement par Benoît et Daniel Facérias. Ce dernier est aussi l’auteur et compositeur du spectacle musical, avec son épouse Anne. « Sans musique le spectacle aurait eu l’aspect d’une plainte continuelle », souligne Marie Lussignol.

Françoise Thuriès a joué avec les plus grands : Françoise Seigner, Francis Huster, Robert Hossein. « C’est une immense actrice, confie sa complice sur scène. Cela a vraiment été un honneur pour moi de jouer à ses cotés. Elle peut jouer quarante personnages différents dans une même pièce ! Dans Faustine elle ne joue pas moins de dix personnages qui sont tous très différents. Elle apporte une vraie  liberté au spectacle ! »

La Diaconie de la beauté est une association constituée d’artistes ayant comme souhait de devenir témoin sur terre de la beauté de Dieu. Cette troupe permet de regrouper des artistes se souhaitant serviteurs de la beauté de Dieu. Marie Lussignol a été l’une des premières à rejoindre ce collectif  porté par les cardinaux Paul Poupard et Robert Sarah, ainsi que les évêques français Robert Le Gall (Toulouse) et Gilbert Louis (Chalons-en-Champagne). Elle propose à partir de ce soir un week-end de représentations parisiennes (17, 18 et 19 juin) de ce spectacle musical Faustine dans la crypte de l’église Notre-Dame-des-Champs (Paris 6e).

Promouvoir la divine miséricorde

Ce spectacle est une réponse à l’appel du pape François pour l’année de la Miséricorde au cours de laquelle il invite chacun à faire « l’expérience de l’amour de Dieu qui console et pardonne et donne l’espérance ». « Le but est avant tout de transmettre la Miséricorde divine et surtout de montrer que chacun aussi petit et fragile qu’il soit a sa place dans le cœur de Dieu. Nous pouvons tous être sauvé par sa miséricorde. Faustine nous montre que le Seigneur s’intéresse à tout le monde et surtout aux plus petits. Ce spectacle permet aussi de faire connaitre le messager, Faustine, parce que cette sainte est encore très méconnue par rapport à sainte Thérèse par exemple ».

Figure de la Pologne, elle invite les plus jeunes à se rendre à Cracovie où elle a vécu. Une région qui accueille cette année la Journée mondiale de la jeunesse.

Crypte Notre-Dame des Champs
27 rue Montparnasse

75006 Paris

Vendredi 17 juin 20 h 30
Samedi 18 juin 20 h 30
Dimanche 19 juin 17 h

Réservations sur ww.billetweb.fr/faustine
Vente sur place des billets :
Adultes 10 euros
Enfants, étudiants  5 euros

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]