Aleteia

Si Paris m’était conté… en son et lumière

Partager
Commenter

La Nuit aux Invalides fait son show pour les chrétiens d'Orient.

Du 14 juin au 27 août 2016, la cour d’Honneur des Invalides prête ses 5 000 m2 de façade à la nouvelle édition du spectacle grand format de Bruno Seillier, « La Nuit aux Invalides ». Les bénéfices de la représentation du 23 juin prochain seront consacrés à la reconstruction de l’école syriaque catholique de Bagdad.

L’hôtel des Invalides concentre toute la grande Histoire de France entre ses colonnes ou sous ses pavés. La dernière création du metteur en scène et directeur artistique d’Amaclio lui rend un hommage spectaculaire, porté par les voix au timbre si charismatique de Jean Piat et André Dussolier, servi par des prouesses technologiques éblouissantes et couronné par un récit patriotique lyrique.

Laissez le souffle de l’Histoire vous caresser le visage le temps d’une petite heure. Entre chien et loup, quand la nuit tombe lentement, la cour d’Honneur est noyée dans une douce pénombre teintée d’ocre, de gris et de plomb. L’éclat du dôme majestueux de la cathédrale Saint-Louis s’estompe en reflétant les dernières lueurs du soir. Le silence s’empare alors de l’édifice conçu par Liberal Bruant et Jules Hardouin-Mansart. Le public s’attroupe au milieu du quadrilatère frangé de canons en bataille et le nouveau spectacle de Bruno Seillier, La Nuit aux Invalides, peut commencer.

Louis XIV, Napoléon, de Gaulle

La plaine de Grenelle où l’hôtel est bâti s’étendait au début de notre ère jusqu’à Javel. Elle fut le théâtre de la défaite des Parisii devant les armées romaines. La Pax romana pouvait régner en Gaule, et Lutèce prendre son essor… Le récit de la bataille est l’une des nombreuses surprises de cette édition 2016.

Louis XIV, premier géant de l’histoire des lieux entre en scène. Puis la Révolution, qui pille les sous-sols de leurs milliers de fusils et mitraille la Bastille. L’épopée impériale rend à l’édifice sa fonction initiale, grande pourvoyeuse de grognards invalides de guerre. Une épopée qui s’y achèvera avec le transfert des cendres de Napoléon sous le dôme de la cathédrale au XIXe siècle, à quelques mètres du public.

La Belle Époque et ses froufrous, les massacres de 1914 aussi se dessinent sur les parois de la cour à grand renfort de chants et d’effets spéciaux multicolores. Les pierres immobiles se parent de fresques grandioses, de séquences de batailles, s’animent comme les touches d’un piano. De Gaulle enfin laisse son empreinte indélébile dans la pierre parisienne : il y installe l’ordre de la Libération. L’hommage rendu à ces géants est aussi vibrant que celui rendu aux anonymes emportés dans le tourbillon de l’Histoire de France est poignant.

SOS chrétien d’Orient et l’Aide à l’Église en détresse vous invitent

L’ensemble des fonds récoltés lors de la soirée du 23 juin prochain sera destiné à la reconstruction de l’école syriaque catholique de la cathédrale de Bagdad. Grâce au public et à la générosité des organisateurs, 700 enfants privés d’éducation et jetés sur les routes par l’État islamique retourneront peut-être sur les bancs de l’école.

Une soirée placée sous le haut patronage du patriarche Ignace Joseph III Younan pour les syriaques catholiques et de Jean d’Ormesson, de l’Académie française, qui débutera à 20h30 par une exposition dans la cathédrale Saint-Louis présentant les clichés de Katharine Cooper, photographe de guerre engagée sur le terrain syrien et Irakien, ainsi que le travail accompli par l’AED-France et SOS Chrétiens d’Orient. Quinze auteurs viendront dédicacer leurs ouvrages dont Philippe de Villiers, Jean Sévillia et Charles Beigbeder, Véronique Lévy, Jean-Christian Petitfils, ou Jean-Frédéric Poisson.

Informations et réservations sur lanuitauxinvalidespourleschretiensdorient.fr

Et si vous faites un tour par Avignon cet été, n’hésitez pas à réserver vos places pour découvrir la 4e édition des Luminessences d’Avignon, un autre spectacle mis en scène par Bruno Seillier et produit par Amaclio dans la cour du Palais des Papes du 10 août au 2 octobre 2016…

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]