Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 15 mai |
Saint Isidore le Laboureur
home iconBest of Aleteia
line break icon

Claude Paulot : « Il est indispensable de prendre le temps de se former ! »

Portrait de Claude Paulot © Centre d’Études Religieuses

Maëlys Delvolvé - Publié le 14/06/16

Marié et père de sept enfants, l'ancien chercheur au CNRS et professeur de physique à l’université, dirige le CER.

Depuis plusieurs années, Claude Paulot dirige le Centre d’Études Religieuses, à la suite de Jean Daujat, et assure la totalité des cours.

Aleteia : Pourquoi est-il particulièrement urgent de se former aujourd’hui ?
Claude Paulot : Autrefois, la plupart des gens recevaient une solide formation chrétienne. Ce n’est absolument plus le cas aujourd’hui ! Même quand certains ont encore la chance de bénéficier d’un tel enseignement, celui-ci est souvent rudimentaire, malheureusement. Or, en tant que catholiques, nous sommes de plus en plus confrontés à tous ceux qui s’opposent à notre foi et à la morale chrétienne. Mais en même temps, nous sommes constamment sollicités par les impératifs virtuels que créent les nouvelles technologies, et internet.

Il est donc indispensable de prendre le temps de se former, d’abord pour pouvoir résister soi-même et oser aller à contre-courant de ce monde déchristianisé. Une fois ces convictions acquises pour nous-mêmes, nous pourrons répondre aux questions et attaques, et exercer un apostolat, auquel nous sommes tous appelés.

À qui s’adressent les cours du CER ?
Les cours s’adressent à tous ceux qui veulent acquérir une formation solide en ce qui concerne la doctrine chrétienne et la vie spirituelle. Il est nécessaire d’avoir atteint l’âge où l’on est capable de comprendre les fondements philosophiques, enseignés en première année. Le CER est donc destiné aux 17-99 ans (voire au-delà !).

Comment s’organisent les enseignements ?
Aujourd’hui, la formation s’étale sur trois ans, à raison de quinze séances de deux heures par an.

La première année est consacrée à l’enseignement des fondements philosophiques, à la lumière notamment de la pensée d’Aristote et de saint Thomas d’Aquin. La deuxième année porte sur la morale et la doctrine sociale de l’Église, avec, en particulier, ce qui se rapporte à la famille, l’école ou la vie professionnelle. La troisième année concerne plus spécifiquement la théologie avec l’étude des mystères de la foi, des sacrements, de la vie dans l’Église.

Pendant les deux premières années, chaque cours de doctrine est précédé d’un entretien spirituel. Le but de cette formation spirituelle est de conduire chacun à la pratique fidèle d’une vie de prière et sacramentelle.

La première année de philosophie est-elle vraiment indispensable ?
Nous tenons beaucoup à cet enseignement de philosophie, dont on ne peut pas se passer, ne serait-ce que pour comprendre le cours de théologie de troisième année. Il est important de s’attarder sur le sens des mots, et même leur sens philosophique. Beaucoup de mots n’ont en effet pas le même sens selon qu’ils sont employés dans le vocabulaire courant ou en philosophie.

Cette première année est doublement décisive, puisqu’elle aborde aussi des questions essentielles autour de la nature humaine. Nous revenons sur les spécificités de l’être humain, à la fois matériel et spirituel, doté d’intelligence et de liberté et d’une âme immortelle, et nous prouvons l’existence de Dieu, créateur de toute chose, par la raison.

Sans ces fondements, on ne peut pas comprendre certaines positions de l’Église, et il est indispensable de commencer par ces vérités premières si l’on ne veut pas bâtir sur du sable.

N’est-ce pas une formule un peu contraignante ?
Il est clair que cette formation sur trois ans demande un investissement conséquent. Certains, en particulier des étudiants, ne peuvent suivre les trois années d’affilée, suite à des déménagements ou d’autres contraintes. Mais rien ne les empêche de revenir quelques années plus tard pour achever leur formation ! On ne peut étudier quoi que ce soit en profondeur sans un minimum d’effort. Et l’amour de Dieu et le désir de vérité aident à persévérer…

Propos recueillis par Maëlys Delvolvé

Programme des cours à la rentrée 2016 au CER

Les cours ont lieu au 3 rue de la Trinité, Paris IXe

Dates des premiers cours de 1ère année, pour la rentrée prochaine :

1er cours : jeudi 29 septembre 2016 à 20h30, ou samedi 1er octobre à 14h30
2e cours : jeudi 13 octobre à 20h30, ou samedi 15 octobre à 14h30
3e cours : jeudi 10 novembre à 20h30, ou samedi 5 novembre à 14h30

Pour plus d’informations sur les cours à la rentrée, c’est ici.

Tags:
enseignementformation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
FIRST COMMUNION
Edifa
Les écueils à éviter avant et après la première communion de son ...
3
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
4
PLANOWANIE BUDŻETU DOMOWEGO
Edifa
L’argent dans le couple : comment éviter les conflits ?
5
JOHN PAUL II FATIMA
Agnès Pinard Legry
La Vierge de Fatima a-t-elle sauvé la vie de Jean Paul II ?
6
PADRE PIO,I ABSOLVE YOU
Philip Kosloski
La puissante prière de guérison de Padre Pio
7
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement