Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconTribunes
line break icon

Les deux styles catholiques d’aujourd’hui

Jean Duchesne - Publié le 11/06/16

Il y a le genre "affirmatif" et le mode "propositionnel". Mais il n’y a pas à choisir entre les deux.

Nos débats aiment les alternatives : blanc ou noir, gauche ou droite, juste ou faux, admirable ou abominable, et il est parfois difficile de se situer entre les deux. C’est ce qui semble, du moins jusqu’à un certain point, se dessiner ces temps-ci parmi les catholiques pratiquants.

D’un côté, un courant dit sans doute un peu vite « identitaire ». On n’y a pas peur d’afficher sa particularité, sa différence, son décalage même par rapport au reste de la société de plus en plus sécularisée. L’indignation contre le passage en force du « mariage pour tous », imposé par certaines élites malgré une protestation populaire massive, a donné à ce besoin l’occasion de prendre conscience de sa vigueur : on se distingue, on s’affiche, on entend ne rien lâcher, et tant pis pour ceux qui persistent dans leurs errements, même si leur nombre ne cesse d’augmenter. On les plaint, mais on reconnaît qu’ils sont libres. Il s’agit seulement de ne pas se laisser contaminer et de tenir bon en priant l’Esprit Saint de toucher les cœurs des brebis égarées, voire de la faune charriée depuis quelques décennies par les flux migratoires.

D’un autre côté, une attitude plus ouverte, plus attentive aux tentations et aux épreuves, mais aussi aux inquiétudes comme aux convictions de nos contemporains dont on ne désespère pas et auxquels on ne se juge pas infailliblement supérieur. On sait que l’anathème et l’automarginalisation ne sont pas des moyens efficaces d’évangélisation et qu’il faut, comme tous les missionnaires depuis vingt siècles, écouter et comprendre ceux auxquels on est envoyé. Dans cette perspective, apprendre leur langue, donc leur vision du monde, et christianiser leur culture au lieu de la conformer à un modèle idéalisé (celui de la chrétienté médiévale ou post-tridentine, par exemple), c’est être non pas laxiste, mais fidèle à la Tradition la plus sure, qui enseigne que la fermeté n’exclut ni la bienveillance, ni la patience, ni la confiance.

Affirmatif ou propositionnel ?

On voit ici que cette bipolarisation n’est pas une simple mutation de l’antagonisme  d’antan entre progressistes et conservateurs. Le catholicisme que l’on peut appeler « affirmatif » n’est pas passéiste et cherche à résister plutôt qu’à (re)prendre du pouvoir. Son symétrique, que l’on pourrait nommer « propositionnel » et qui est probablement majoritaire parmi ceux qui se disent croyants, n’a pas davantage d’ambitions de conquête et ne verse pas dans les approximations liturgiques et théologiques qui ont ébranlé l’Église après Vatican II.

  • 1
  • 2
Tags:
CatholiqueLa Tribune
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement