Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Le Bon Coin n’a qu’a bien se tenir, Emmaüs prend la relève !

Partager

À partir d’octobre, vous pourrez acheter un chapeau, des vinyls, une commode ou un service à café sur la boutique web de l’association caritative.

Label Emmaüs, c’est le nom choisi par les chiffonniers pour ce nouveau site qui vendra donc une partie des objets récupérés par l’association fondée par l’Abbé Pierre en 1949. Ce nouveau projet, dans lequel l’association a investi 500 000€ a été annoncé dimanche 5 juin à l’occasion de la grande vente annuelle d’Emmaüs à Paris.

Emmaüs ouvre son premier site de vente en ligne © Capture d'écran du site Emmaüs

350 espaces de vente en France

En décidant de passer sur le web pour la vente, Emmaüs devrait pouvoir toucher un public plus large et diversifier son action en s’appuyant sur ses 350 espaces de vente. Déjà testée à Toulouse, la vente par internet est « une révolution et en même temps une continuité » a expliqué le président d’Emmaüs France, Thierry Kühn, au micro de RTL dimanche dernier. Pour récupérer sa commande achetée sur le site local, deux solutions : le retrait dans le magasin de la communauté la plus proche ou la livraison.
Fort d’une longue expérience de revente d’objets de récupération, Emmaüs entend également valoriser les produits en les customisant ou en les modernisant, grâce à la collaboration d’artistes de rue.
L’ouverture de cette boutique en ligne qui s’inscrit au cœur du projet économique et social du mouvement est prévue le 1er octobre. Labelemmaus.co sera lancé au départ avec 25 groupes Emmaüs, avant de monter progressivement en puissance. « L’objectif est d’atteindre 10% du chiffre d’affaires annuel d’Emmaüs, de 500 millions d’euros, d’ici 3-4 ans, et de créer une centaine d’emplois » précise le président d’Emmaüs France. Le projet sera porté par une société coopérative d’intérêt collectif.