Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Tous au Festival de musique sacrée de Rocamadour !

Festival de la musique sacrée de Rocamadour © REMY GABALDA / AFP
Hot air balloons fly over the French cliff-top medieval town of Rocamadour during the Rocamadour Hot Air Balloon Festival on September 26, 2015. AFP PHOTO / REMY GABALDA / AFP PHOTO / REMY GABALDA
Partager

La 11e édition d'une manifestation culturelle d’envergure vous attend en aout.

Un incontournable rendez-vous pour les amateurs de musique sacrée en ce lieu béni par son héritage musical médiéval. Pour la 11e édition, la programmation est audacieuse et révèle de jolies nouveautés à découvrir au plus vite !

 

Le village de Rocamadour © Dan Curtis
Le village de Rocamadour © Lot Tourisme

Du 5 au 26 août 2016, le village de Rocamadour va laisser le champ libre à dix grandes soirées dans l’acoustique exceptionnelle de la basilique Saint-Sauveur. Seront salués des artistes de grand talent, jeunes ou aguerris, chefs d’œuvres connus de tous dans un cadre mystique où l’histoire se mêle à la musique sacrée.

 

Rocamadour-Vivaldi_auxi_2011-4-copyright-pascal-brunet
Un concert spirituel aura lieu le 22 août prochain en la basilique Saint-Sauveur de Rocamadour © Pascal Brunet
Un concert spirituel aura lieu le 22 août prochain en la basilique Saint-Sauveur de Rocamadour © Pascal Brunet

 

Un peu d’histoire…

Le festival Cantica Sacra voit le jour en 2006 grâce à l’initiative de mélomanes passionnés par l’histoire de Rocamadour et notamment par son histoire, celle de la musique médiévale. La vocation de la promotion de la musique sacrée fut une évidence pour cette ville-sanctuaire, dont la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint-Amadour sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Rocamadour est une ville sanctuaire dont la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint Amadour sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. © Laure Portier
Rocamadour est une ville sanctuaire dont la basilique Saint-Sauveur et la crypte Saint Amadour sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. © Laure Portier

En 2009 est lancé le projet de la construction d’un grand orgue pour Rocamadour. Pendant, quatre ans l’équipe du festival va porter ce projet pour réaliser une œuvre d’art unique qui s’inscrit pleinement dans l’histoire de la cité. Rocamadour étant lié au monde des marins, cet orgue a en effet pris la forme d’une proue de bateau jaillissant de la falaise !

Un festival de musique sacrée ? Pas seulement…

Le Festival de Rocamadour est également l’occasion d’une série d’activités inédites comme par exemple, les « visites musicales », un bon moyen de découvrir des lieux patrimoniaux de manière sonore. Le public conquis plébiscite chaque année ces visites résolument étonnantes et attrayantes. Ou encore le « Festival des enfants », dont l’objectif est la découverte de l’art sacré, de la pratique du chœur, et de l’orgue de Rocamadour, d’une manière ludique. Toutes ces manifestations ouvertes et gratuites permettent au festival de Rocamadour de jouer son rôle remarquable de transmission.

En témoignent également les résidences d’artistes : en 2016, les deux ensembles La Pellegrina et Exosphère, iront à la rencontre du public, avec des répétitions publiques et un atelier « donner la baguette » qui laissera la place aux plus jeunes, etc.

 

Romadour-Concert
Vivaldi au coeur du concert dans la basilique Saint-Sauveur à Rocamadour © Pascal Brunet

Un modèle d’innovation et de rencontre avec le public

Le Festival de Rocamadour a su s’adapter au contexte économique (les subventions représentent seulement 10% de son budget) et se tourner vers des méthodes alternatives de financement, telles que le mécénat (45% de ses ressources) et, en 2016, le financement participatif ! Une campagne de récolte de dons en ligne a ainsi été lancée il y a quelques semaines sur la plateforme de financement participatif dédiée au patrimoine culturel Dartagnans.

L’idée ? Faire appel au plus grand nombre afin de permettre de nouvelles activités et réalisations, avec en contrepartie pour les donateurs des cadeaux étonnants et personnalisés, ainsi qu’une déduction fiscale. Cette initiative fait écho à l’engagement du festival depuis ses débuts, avec pour objectifs : le soutien aux jeunes créateurs, la construction du patrimoine de demain et la transmission de la connaissance de la musique sacrée. La campagne se terminera le 10 juin 2016, et a déjà atteint près de 90% de son objectif ! Tout le monde peut participer à la sauvegarde du patrimoine y compris vous !

Pour rejoindre la campagne, cliquez ici.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]