Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’église la plus célèbre du monde est en péril

Vincent Van Gogh, L'église d'Auvers-sur-Oise, vue du chevet, Auvers-sur-Oise, juin 1890 (Musée d'Orsay) © Wiki commons
Vincent Van Gogh, L'église d'Auvers-sur-Oise, vue du chevet, Auvers-sur-Oise, juin 1890
(Musée d'Orsay) © Wiki commons
Partager

La petite église d’Auvers-sur-Oise immortalisée par Van Gogh en 1890, menace de s’effondrer…

Construite aux XIIe-XIIIe siècles, l’église Notre-Dame-de-l’Assomption d’Auvers-sur-Oise est un éblouissant témoignage du roman tardif. Avec ses fenêtres en arcs brisés et ses voûtes en croisée d’ogives, elle laisse également deviner les premiers balbutiements du gothique. Van Gogh lui-même avait compris la valeur inestimable de ce joyau médiéval ; il décida de la peindre en 1890, dans un fameux tableau qui fit la notoriété du lieu.

WEB CHURCH AUVERS SUR OISE FRANCE ©Pack-Shot-SHutterstock
L'église Notre-Dame de l'Assomption d'Auvers-sur- Oise © Pack-Shot-SHutterstock
L'église Notre-Dame de l'Assomption d'Auvers-sur- Oise © Pack-Shot-SHutterstock

Mais depuis quelques mois, les fidèles d’Auvers ont du mal à assister à la messe sereinement… La toiture de l’église n’est plus étanche, ce qui provoque une importante humidité dans les travées. En janvier dernier, d’inquiétantes chutes de pierre ont eu lieu. À croire que les lignes onduleuses de la toile de Van Gogh présageaient déjà les mouvements de l’architecture du bâtiment…

De l’urgence de préserver notre patrimoine

Conscient de la gravité de la situation, le curé de la paroisse de Pontoise, le père Pierre Machenaud, a fait appel à la maire d’Auvers, Isabelle Mézières, pour lancer un projet de rénovation de la toiture. Cette dernière, très attachée à la mise en valeur du patrimoine de sa ville, a confié le chantier à un architecte d’origine hollandaise (un hommage à Van Gogh ?), Carsten Hansen, qui a élaboré un programme de restauration. Verdict : au moins un an et demi de travaux, et 600 000 euros d’investissement…

Vincent Van Gogh, L'église d'Auvers-sur-Oise, vue du chevet, Auvers-sur-Oise, juin 1890 (Musée d'Orsay) © Wiki commons
Vincent Van Gogh, L'église d'Auvers-sur-Oise, vue du chevet, Auvers-sur-Oise, juin 1890 (Musée d'Orsay) © Wiki commons
Vincent Van Gogh, L'église d'Auvers-sur-Oise, vue du chevet, Auvers-sur-Oise, juin 1890

Pourtant, devant l’étendue de ces prévisions, ni le père Machenaud, ni Madame le maire n’ont baissé les bras. Au contraire, la ville a tout fait pour obtenir des aides de l’État, de la région et du département. « L’église d’Auvers doit retrouver sa splendeur, explique le père Machenaud. Tous les fidèles portent le projet ; chacun a conscience de la valeur d’unité et de rassemblement de ce lieu central dans la ville. » La paroisse et le cabinet du maire ont décidé d’œuvrer ensemble pour réaliser ces travaux indispensables.

Un appel aux dons à relayer

Malgré les différentes aides dont la ville va pouvoir bénéficier, la mairie d’Auvers devra couvrir 20 % des travaux. Dans l’incapacité de débloquer une telle somme, la commune a décidé de lancer un appel aux dons, via la Fondation du Patrimoine. Lancé vendredi 27 mai dernier, nombreux sont ceux qui ont déjà répondu à cet appel. Un concert a notamment été organisé le samedi 28 mai dans l’église d’Auvers au bénéfice des travaux de rénovation. « Mais il ne faut pas que l’engouement s’essouffle ! », insiste Sandrine Wilquin-Pluquet, chef de cabinet d’Isabelle Mézières.

Les dons peuvent se faire en ligne, sur le site de la Fondation du Patrimoine, mais aussi directement à l’association Auvers Projet Patrimoine, qui participe également à ce projet. La ville et la paroisse espèrent sensibiliser de nombreux donateurs, au-delà du département du Val d’Oise. La petite commune chérie des peintres, qui abrite les tombes de Vincent Van Gogh et de son frère Théo, accueille chaque année 250 000 visiteurs par an, venus des quatre coins du monde. De quoi faire de ce chantier un projet international en ajoutant sa propre pierre à l’édifice…

Pour faire un don, cliquez ici

Pour soutenir et faire connaître le projet via les réseaux sociaux

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.