Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Vous avez dit « Syro-Malabar » ? (3/3)

photo-messe-syro-malabare-nd-de-paris-mai-216.jpg

Thibault Autric - MEP - publié le 04/06/16

Troisième et dernier volet de la rencontre avec une Église méconnue. Un parfum de sous-continent indien en France.

Si la majeure partie des quatre millions de syro-malabars sont en Inde et surtout dans le Kerala, il existe aussi quelques diasporas syro-malabares dans le monde, dont une bien vivante à Paris !

Dans la capitale française, 150 personnes, dans leur quasi-totalité indiennes, composent en effet la communauté syro-malabare ; une proportion variable se retrouve à la messe communautaire mensuelle : entre trente et quatre-vingt personnes, c’est selon.

Pendant plusieurs années, des prêtres étudiants syro-malabars résidant dans la maison MEP de la rue du Bac ont été en charge de la communauté, les Missions étrangères de Paris (MEP) se retrouvant par un beau jeu de l’histoire à accueillir en France des communautés chrétiennes venues d’Asie.

Chaque premier dimanche du mois, ces catholiques se rassemblent donc à 15 h 30, pour célébrer ensemble l’Eucharistie, avant d’enchaîner sur un temps convivial dans la résidence Babylone du 128 rue du Bac.

Dans une atmosphère à laquelle nos oreilles françaises ne sont guère habituées, la divine Liturgie est ainsi célébrée au cœur de Paris. Sans tomber dans le tourisme liturgique, il peut être bon de venir vivre et participer à une liturgie que l’on ignore, notamment parce qu’en palimpseste ce genre de démarche permet de goûter les richesses de sa propre liturgie et de redonner un sens profond à ce que l’on vit parfois dans la tiédeur.

Une occasion, d’ailleurs, de découvrir une langue étonnante : le malayalam et ses rondeurs valent le détour !

Vous pouvez retrouver la première partie de cette série ici et la deuxième  !

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement