Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Éric Célérier : « Merci à toi d’exister »

Partager

Trois questions au pasteur et prédicateur, fondateur de TopChrétien.

Aleteia : Pouvez-vous nous présenter brièvement votre parcours spirituel ?
Éric Célérier : Ma première expérience avec Dieu a eu lieu lors de ma première communion quand j’avais 10 ans. C’est à ce moment précis que j’ai réalisé que mes pêchés étaient pardonnés. J’ai ensuite quelque peu délaissé ma vie spirituelle. J’ai finalement redécouvert l’Évangile vers mes 18 ans dans une église évangélique ; cela a changé ma vie. J’ai alors senti l’appel de Dieu à Le servir. Quand Internet est arrivé, j’ai crée TopChrétien, puis une newsletter « Un miracle chaque jour » qui a connu une ascension fulgurante : en seulement cinq mois, 200 000 personnes se sont inscrites. Nous sommes en train de franchir un cap. Jusqu’à présent, nous touchions les masses, désormais, nous touchons les personnes.

Quel est le principe de votre newsletter « Un miracle chaque jour » ?
C’est une lettre quotidienne destinée au plus grand nombre. J’y adopte un style direct, de la même façon que si j’avais une seule personne face à moi. J’essaie d’imaginer comment Dieu voit cette personne. La valeur de tous est inestimable aux yeux de Dieu. Voilà pourquoi je conclus ce message quotidien par un « Merci d’exister ». Mon but est de redire à toute personne, quelle qu’elle soit, que Dieu a prévu un plan pour elle. On a trop souvent tendance à oublier à quel point Dieu nous aime et nous a désirés de toute éternité. Nombreux n’ont tout simplement jamais entendu cela et, parmi eux, beaucoup ont grandi rejetés par leurs parents. Une expression revient souvent dans les messages que je reçois : « Cela a changé ma vie ». Celle-ci change parce qu’ils entendent quelque chose d’inédit. Jean le rappelle dans son Évangile (Jn 3, 16) : « Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle ».

Quels sont vos futurs projets ?
Dieu seul le sait ! Tout ce que j’ai toujours fait, je l’ai reçu dans la prière. Si Dieu m’a amené jusqu’ici, Il va me conduire pour la suite ! Dans le dernier chapitre de mon livre, j’aborde la question de l’avenir. Je pense que ce que nous faisons actuellement deviendra un mouvement de fond et qu’à l’avenir ceux qui me suivent se connecteront toujours plus entre eux. Dans cette optique, j’aimerais un jour lancer une application « Merci d’exister ». Cela permettrait à terme aux chrétiens de se géolocaliser pour se réunir et œuvrer ensemble afin de bénir le prochain et répandre l’Amour de Jésus.

Propos recueillis par Arthur Herlin

unnamed

Connexions divines d’Éric Célérier. Éditions Première partie, mai 2016, 14 euros.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]