Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 11 août |
Sainte Claire d'Assise
Aleteia logo
Décryptage
separateurCreated with Sketch.

L’avant et l’après Daesh en Syrie

SYRIA-CONFLICT-HERITAGE-PALMYRA

La photographie représente le temple de Bel en mars 2014, après avoir été détruit par l’État islamique en Septembre 2015 dans l'ancienne ville syrienne de Palmyre © JOSEPH EID/AFP/Getty Images

La photographie représente le temple de Bêl en mars 2014, après avoir été détruit par l’État islamique en septembre 2015 dans l'ancienne ville syrienne de Palmyre © JOSEPH EID/AFP/Getty Images

Daniel Esparza - publié le 29/05/16

Photos déchirantes des monuments historiques détruits dans cet État du Moyen-Orient en partie occupé par l'EI.

Palmyre tombée aux mains de l’État islamique il y a un an, la ville syrienne vient d’être reprise par les forces syriennes avec l’appui aérien russe. Elle était autrefois, le site de nombreux vestiges historiques parmi les plus importants du monde, dont beaucoup ont été détruits par les forces islamistes dans leur purge iconoclaste. Actuellement, Joseph Eid, un photographe de l’Agence France Presse qui avait pris des photos de la zone il y a deux ans, a publié des images montrant les sites avant et après la destruction.

Un patrimoine de l’humanité

« Le temple de Bel ne sera plus jamais le même », déclare le directeur des antiquités de Syrie, Mamoun Abdulkarim, au Times d’Israël. « Selon les experts, nous pourrions peut-être restaurer un tiers de ce qui a été détruit ; peut-être plus si l’Unesco nous aide à mener à terme davantage d’études… J’invite les archéologues et les experts du monde entier à venir travailler avec nous, car ce site fait partie du patrimoine de l’humanité. »

Tags:
État islamiquepalmyrephotographie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement