Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Birthe Lejeune, 88 ans et doyenne de la Course des Héros

Berthe Lejeune, 88 ans et doyenne de la courses des Héros © FJL
Partager

Veuve du professeur Lejeune, elle a décidé d’enfiler le dossard et de courir pour la Fondation de son mari.

Birthe Lejeune porte bien son nom de famille. À 88 ans, cette mère et grand-mère, épouse du professeur Lejeune aujourd’hui disparu, a décidé de participer à la Course des Héros du 19 juin prochain, au parc de Saint-Cloud, pour le compte de la Fondation Lejeune. Son objectif ? Coûte que coûte, récolter de l’argent pour financer la recherche, les soins médicaux et la communication de la Fondation.

Aleteia : Vous avez décidé de participer à la course des Héros… À votre âge, vous n’avez pas froid aux yeux !
Birthe Lejeune : Je vais vous avouer : j’ai 88 ans. J’ai vu qu’il était possible de courir mais aussi de marcher à la course, c’est rassurant. La durée autorisée est d’environ 2 km. Alors je me suis inscrite. Je ne pense pas arriver première mais je vais m’en donner les moyens. On fait ce qu’on peut ! Avant tout, je m’inscris pour ma famille et mes amis. À la Fondation Lejeune, beaucoup de salariés participent aux courses. Cette année, je me suis dit : « Pourquoi pas moi ? ». Tous les jours, je marche dans le métro, je monte les escaliers de la Fondation et de ma maison. On ne peut pas dire que je sois infirme !

Quelles sont les autres personnes qui iront courir avec vous pour la Fondation ?
Cette année, la Fondation Lejeune a pu déjà rassembler trente Héros, afin d’être visible parmi quelque deux-cents causes représentées. Madame Lejeune, épouse du professeur Lejeune, Thierry de la Villejégu, directeur de la Fondation, Brune, 5 ans, qui court pour sa sœur Marie, petite fille héroïne du livre Tombée du nid, de Clotilde Noël (Éditions Terra Mare). Et également des frères et sœurs et parents d’enfants porteurs de trisomie 21 ainsi que des salariés et des proches de la Fondation qui se sont inscrits pour porter haut les couleurs de la Fondation.

Quels sont les financements dont vous avez besoin ?
Nous avons besoin de financements pour nos programmes de recherche clinique en Espagne, aux États-Unis et en France notamment. Les consultations médicales spécialisées de nos 8 000 patients représentent aussi des dépenses conséquentes. Enfin, nous avons toujours besoin de budgets pour sensibiliser le public à la défense des personnes porteuses de trisomie 21.

Vous semblez être encore très active dans la Fondation Lejeune. Quel est votre quotidien ?
Je m’occupe du courrier, du volet administratif et fais partie du Conseil d’administration. La journée, je suis présente aux côtés de nos collaborateurs qui sont pour moi, comme ma famille.

Propos recueillis par Marie Lorne

Pour financer la Course des Héros de Birthe Lejeune, c’est ici

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]