Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mariage : l’Église au côté des couples avant, pendant et après (3/3)

Partager

Quand le temps du mariage prend fin.

Près d’un mariage sur deux s’achève par une séparation ou un divorce. Malheureusement, les chrétiens ne sont pas épargnés par ce fléau. Pour accompagner ces situations douloureuses, l’Église a vu naître en son sein des propositions de plus en plus diversifiées. En voici quelques-unes.

De nombreux diocèses font des propositions spécifiques pour les personnes divorcées (qu’elles soient remariées ou non). La plupart propose un espace de parole entre des hommes et des femmes confrontés à l’échec de leur couple. Par là, ces structures diocésaines souhaitent faire comprendre aux personnes vivant l’échec de leurs couple qu’elles ont toujours une place au sein de la communauté chrétienne.

Les mouvements de pastorale familiale se sont adaptés à ce phénomène de société : calqué sur les équipes Notre-Dame, des équipes Reliance ont été initiées par le mouvement créé par le père Caffarel. Elles sont à destination des personnes divorcées vivant une nouvelle relation  et qui, « dans la situation qui est la leur, souhaitent continuer à progresser dans l’Amour de Dieu et, pour cela, retrouver ou conforter un élan de vie spirituelle et une intégration confiante dans l’Église », comme le précise le mouvement.

Chaque été, au cœur des sessions pour les familles, la communauté de l’Emmanuel propose un temps spécifique pour les chrétiens divorcés-remariés. Animée par des prêtres de la communauté et des laïcs engagés au sein d’Amour et Vérité, cette session offre la possibilité de répondre à ces questions que se posent souvent les personnes séparées : ai-je encore le droit d’aimer et d’être aimé(e) ? Suis-je excommunié(e) ? Quelle place pour nous dans l’Église ? Quel chemin pour moi avec Jésus ?, etc.

La communauté du Chemin-Neuf a elle pensé une fraternité pour les personnes séparées ou divorcées intitulé Cana Espérance qui « ouvre un chemin de paix et de pardon » par « la prière, l’écoute, le partage, le témoignage et l’enseignement ».

Et le veuvage ?

Enfin, il y a toutes ces propositions à destination des personnes confrontées au veuvage. Espérance et Vie en est une. L’association accompagne les hommes et les femmes ayant perdu leur conjoint, au cours des premières années de leur veuvage.

Le mouvement Veufs et Résurrection s’adresse lui uniquement aux hommes ayant perdu leur épouse. L’association leur offre un lieu d’amitié et un soutien pour trouver un équilibre nouveau dans cette nouvelle vie sans l’être aimé.

Retrouvez la première partie de cette série ici et la deuxième partie

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]