Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une nuit pour vivre ensemble à l’église Saint-Merry

L'intérieur de l'église Saint-Merry à Paris © Wikipedia
Partager

Chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes et hindous chantent le sacré le temps d'une soirée.

Samedi 28 mai, de 19 h à 7 h du matin, venez vivre une expérience inédite à l’église Saint-Merry à Paris. Avec la participation du mouvement Coexister (une association qui milite pour le vivre ensemble entre les trois grandes religions monothéistes) plusieurs communautés religieuses de diverses confessions organisent une « Nuit sacrée ». Dans le silence nocturne, loin de l’agitation extérieure, venez écouter la beauté des chants de chaque communauté dans la magnifique église Saint-Merry du IVe arrondissement.  Chrétiens, juifs, musulmans, hindous et bouddhistes se rassemblent au service de l’ouverture et la spiritualité.

Vivre ensemble, le maître-mot

Cet événement se veut « un acte fort de paix et fraternité » selon les mots des organisateurs : « Une montée des peurs entraîne dans la société une remise en cause du “vivre ensemble”. En particulier, elle se concrétise à la fois par un repli communautaire et un rejet de la religion du voisin (…). Dans l’expression de la foi, il ne peut y avoir de place pour la violence ».

Le cardinal Vingt-Trois a également soutenu l’idée de cette nuit sacrée : « Je suis sensible au fait que, dans le tissu pastoral de la ville de Paris, avec tant de visages différents, les participants de cette paroisse Saint-Merry et de son centre ont été capables de se laisser porter pour être décentrés, pour laisser leurs rencontres, leur accueil et leurs dialogues avec les autres donner forme à leur expérience dans la foi ».

La soirée débutera par une conférence animée par l’association Coexister sur le thème de la musique et l’élévation spirituelle.

Place à la musique des religions

Durant toute la nuit, vous pourrez découvrir, entre autres la chorale AISA ONG – Île-de-France qui interprétera le samà, l’art du chant spirituel dans l’islam ainsi que le poème de la paix du cheikh Khaled Bentounès.

La soirée continuera avec la communauté de Taizé qui rassemble des frères catholiques et protestants autour de chants méditatifs interprétés par une chorale de jeunes et quelques instruments. L’ensemble Choral Copernic constitué d’un chœur mixte d’une trentaine d’amateurs passionnés vous fera découvrir, quant à lui, la riche tradition de la musique juive.

Façade Nord de l'église Saint-Merry (c) Wikipedia
Façade nord de l'église Saint-Merry à Paris © wikipédia
Façade nord de l'église Saint-Merry à Paris © wikipédia

Le programme de la nuit sacrée à Saint-Merry

  • 19 h – Groupe Soufie Alâwiyya de AISA ONG (chants soufis)
  • 19 h 45 – Temple Fo Guang Shan (musique et danse bouddhistes)
  • 20 h 30 – Communauté de Taizé (chants chrétiens)
  • 21 h 15 – Ensemble Choral Copernic – Union Libérale Israélite de France
  • 22 h – Ensemble SAFA (chants soufis)
  • 22 h 45 – Groupe Sivananda (chants hindous)
  • 23 h 30 – Communauté de Taizé (chants chrétiens)
  • 00 h 15 – Scène ouverte aux communautés pour un temps méditatif. Programme musical disponible le soir même.
  • 7 h – Petit-déjeuner des communautés

Informations pratiques :

Église Saint-Merry
76 rue de la Verrerie
75004 Paris

Tags:
paris
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]