Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconActualités
line break icon

L'Église peut-elle oublier son enracinement dans le judaïsme ?

Luca Flor/Shutterstock

Marie-Odile Bonnans - Publié le 25/05/16

Le Christ était et reste juif, et Il est venu accomplir la promesse faite à Abraham que toutes les nations le béniraient comme un père dans la foi...

1. Réfléchir au lien entre l’Église et le peuple juif est une priorité. Il faut tout d’abord rappeler qu’il s’agit d’un lien d’origine : Jésus était juif, et ce n’est pas un hasard négligeable parce qu’il serait sans signification. La compréhension de la foi chrétienne repose sur l’Ancien Testament et sur l’Alliance de Dieu avec le peuple juif. Le christianisme est né au sein du judaïsme : le judaïsme était et reste sa matrice dans une histoire qui forme un tout, qui n’est pas achevée et dont les premières étapes sont la source vitale.

2. Ce lien d’origine n’est pas un accident sans raison ni portée : il est la traduction dans l’histoire du dessein de la Sagesse éternelle de Dieu. Dieu a choisi d’entrer dans une Alliance avec un peuple et de lui faire connaître sa Loi : c’est l’élection d’Israël. L’Église des baptisés, d’abord tous juifs et rapidement ouverte aux « païens », est le développement, conforme au dessein divin, de cette élection et ne la révoque donc en aucune façon. Les fidèles chrétiens sont ainsi constitutivement liés au peuple élu.

3. Être baptisé, c’est être accueilli, en vertu d’une grâce venue par Jésus, le Messie d’Israël, dans l’Alliance de Dieu avec le peuple qu’il a élu. Dans son essence même, et donc encore maintenant comme à chaque instant depuis son origine il y a 2 000 ans, l’Église s’enracine dans le peuple juif et est donc appelée à rester à son écoute, attentive à son expérience. Nous n’avons un tel lien avec aucune autre communauté religieuse. Judaïsme et christianisme sont à la fois quasi-identiques dans leur fond, et profondément irréductibles ; rendre conscience de cette tension permet d’approfondir la foi chrétienne et de découvrir des ressources pour affronter les défis qu’elle doit aujourd’hui relever.

4. Une relation juste envers le peuple juif aide et garantit la rectitude de notre foi chrétienne et la vitalité de notre espérance. En effet, la Bible décrit la fin des temps et l’advenue du règne de Dieu comme la réconciliation d’Israël et des nations. C’est de cette façon que Dieu nous donne la paix et le bonheur qu’il a promis.

Pour en savoir plus, c’est ici

Pour en savoir beaucoup plus, c’est là

Tags:
dialogue judeo chretienQuestions de fond
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement