Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La vie du bienheureux Frassati portée à l’écran

Portrait de Pier Giorgio Frassati © PUBLIC DOMAIN
Portrait de Pier Giorgio Frassati.
Partager

Un modèle pour la jeunesse selon le pape François à redécouvrir à l’occasion des JMJ de juillet à Cracovie.

Net For God s’est emparé de cette figure qui voulait sans cesse monter vers les hauteurs et en a fait sa devise : « Verso l’Alto ! ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’un réseau mondial de prière pour l’unité et la paix entre les pays, les cultures et les confessions chrétiennes. Créé en 2000 par la Communauté du Chemin Neuf à l’occasion des JMJ à Rome, ce réseau produit et réalise chaque mois un film documentaire de 30 minutes diffusé en 20 langues dans 65 pays. Son objectif est « d’ouvrir aux enjeux de paix, d’unité et d’évangélisation. Ces films abordent des questions d’actualité à travers le regard de grands témoins laïcs ou religieux qui se sont engagés à agir, à la suite du Christ, par le don de leur vie au service de la dignité et de la liberté de l’homme. » 700 groupes (Points Net du réseau) sont répartis dans le monde dans lesquels déjà 10 000 personnes sont impliquées.

Engagé pour les pauvres

Le docu-fiction consacré à Pier Giorgio Frassati sort le 20 mai 2016, date anniversaire à laquelle le pape Jean-Paul II l’a béatifié vingt-six ans plus tôt. Né dans une famille de la haute-bourgeoisie italienne, fils du directeur du grand journal de La Stamp, Pier Giorgio passe ton temps à secourir les pauvres. Il était très sportif et sa passion était de parcourir les montagnes. Dans une période marquée par la montée du fascisme, il s’engage en politique et s’investit pour plus de justice sociale. Mort assez vite à l’âge de vingt-quatre ans, il a marqué son entourage dès son jeune âge et a laissé de nombreux souvenirs marquants. Sa force, il la trouvait dans la prière, son temps, il le consacrait aux pauvres ou tous ceux qui étaient dans le besoin, matériel ou spirituel, son énergie, il la puisait dans la possibilité de pouvoir la mettre au service des autres, de la partager avec ses amis et de savoir qu’il bâtissait ainsi une parcelle du Royaume céleste.

 

Hommage à l’écran

À travers ce film, réalisé par Mathilde Montovert et Gabriel Roussineau, plusieurs personnes nous font revivre la réalité de sa vie donnée et consumée, ardente et entière. Des jeunes comédiens ont participé au tournage à Turin et Pollone, maison natale du bienheureux Frassati. Quelques témoignages nourrissent le film. Le Père Vincent de Mello, directeur du Bon Conseil à Paris, rappelle ainsi « qu’un des plus anciens gestes que l’on connaisse de la petite enfance de Pier Giorgio, c’était déjà envers les pauvres. » Lors de sa béatification, il est d’ailleurs nommé « l’homme des 8 béatitudes » par le Pape. Le Père Emmanuel Coquet, secrétaire général-adjoint de la Conférence des évêques de France, déclare que « c’est vraiment très touchant de voir cet enracinement constant dans la prière chez Pier Giorgio, qui s’endort avec un chapelet à la main, qui prie sans cesse, ce qui ne l’empêche pas d’être extrêmement joyeux. »

Pour le voir, il suffit de trouver un point Net près de chez soi, pour ensuite partager et, pourquoi pas, imiter. L’important étant toujours d’aller « Vers les hauteurs ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]