Aleteia

6000 « personnes de la rue » dans les bras du Pape le 11 novembre

©FILIPPO MONTEFORTE / AFP
French homeless, from different French cities, shake hands with Pope Francis upon his arrival for his weekly general audience in St Peter's Square at the Vatican on October 22, 2014. AFP PHOTO / FILIPPO MONTEFORTE / AFP PHOTO / FILIPPO MONTEFORTE
Partager
Commenter

L’association Fratello organise à Rome le festival européen de la joie et de la miséricorde.

Une semaine avant la clôture du jubilé de la Miséricorde, le pape François accueillera du 11 au 13 novembre prochains, au Vatican, plusieurs milliers de personnes vivant de la rue ou en situation d’exclusion, pour leur montrer la place qu’ils occupent « dans le Cœur de Dieu et au cœur de l’Église », souligne l’association Fratello, les organisateurs de l’événement. Le Pape leur proposera une catéchèse le 11 novembre, et présidera une messe spécialement pour eux deux jours après.

L’événement s’inscrit dans le sillage de « l’appel prophétique du Pape à Lampedusa » et de « l’année de la diaconie dans l’Église de France ». Au programme : des temps de prière et de découverte de Rome, ainsi qu’une grande veillée présidée par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, et bien entendu le passage de la Porte sainte de la basilique Saint-Pierre.

L’association Fratello

L’association Fratello (qui veut dire frère en italien) est née en 2014, à l’issue d’un premier pèlerinage réalisée en octobre par un groupe de 150 personnes de la rue venu de France, à l’initiative de l’association Lazare, et qui s’était terminée par une brève audience avec le Pape. L’association Lazare propose dans différents diocèses de France des colocations entre jeunes professionnels célibataires ou mariés et gens de la rue : « Nous ne pouvons pas leur offrir qu’un toit et un couvert : nous voulons leur permettre de découvrir ce qu’il y a de meilleur : le Seigneur et son Église », avait expliqué à l’époque Étienne Villemain, le responsable, à Famille Chrétienne. Avec leurs tatouages et cicatrices sur les bras, blousons de cuir ou casquettes à l’envers, et visages marqués par les coups de la vie, parfois aussi par l’alcool ou la drogue, ces pèlerins avaient bouleversé l’opinion publique.

Toute l’Europe invitée

Les associations de toute l’Europe qui viennent en aide aux personnes en grande précarité et sans logement sont invitées à rejoindre ce pèlerinage. Plusieurs associations caritatives d’Europe ont d’ores et déjà prévu d’y être.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]