Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Le travail, c’est la sainteté !

Partager

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, les travailleurs chrétiens sont invités à se retrouver pour une grande nuit d’adoration en l’église Notre-Dame-du-Travail à Paris.

Travailleur, travailleuses, prenez votre tour de veille et venez rendre grâce. Les entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC) de Paris lancent la toute première « nuit d’action de grâce pour le travail  » dans la nuit du 30 avril au 1er mai à Notre-Dame-du-Travail dans le 14e arrondissement de Paris. Il ont souhaité pour cela inviter les acteurs de la scène économique à rejoindre cette initiative afin de se retrouver autour de l’ « Essentiel » afin de « ré-humaniser » le travail. Car selon Jean-Marie Valentin, président des EDC de Paris, le travail « participe à notre humanité. Il participe à notre dignité de fille et de fils de Dieu. Déposer nos prières d’actions de grâce pour le travail au pied de la Croix, c’est rendre au travail toute sa dimension humaine ».

La soirée débutera à 21 h par une veillée animée par le groupe Nomade. Il sera ensuite possible d’entendre et de méditer des textes fondateurs de la doctrine sociale de l’Église sur la notion du travail, mais aussi de se mettre à l’écoute de la Parole du Christ au travers de la parabole du fils prodigue. Les participants uniront enfin leur prières d’action de grâce pour la scène économique sans oublier tous les exclus de la société. Un temps d’adoration introduit par le curé de Notre-Dame-du-Travail, le père Potez, se poursuivra jusqu’au lendemain matin 7 h pour lequel il est déjà possible de prendre son tour de veille sur le site des EDC.

Nuit d’action de grâce pour le travail
du 30 avril 21 h au 1er mai 7 h
Église Notre-Dame-du-Travail
59 rue Vercingétorix 
74014 Paris