Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Saint Ansovin, patron des agriculteurs, priez pour nous !

Partager

Cette figure italienne du IXe siècle avait avait reçu des dons de guérison et… de multiplication de la nourriture !

Chaque mois, le Pape François confie des intentions de prière à l’Église. Ce mois-ci, il invite à prier pour ceux qui travaillent dans de petites exploitations agricoles. Voici, plus précisément, son intention de prière : « Prions pour que les petits exploitants agricoles reçoivent une juste rémunération pour leur précieux travail ».

Ceux qui travaillent dans ce secteur fournissent non seulement les communautés locales, mais bien au-delà. Leurs efforts rencontrent souvent des combats – l’agriculture n’est pas pour les faibles de cœur ou les faibles dans la foi – avec les tempêtes, les sécheresses et tout ce qui peut arriver dans le secteur agraire. Mais j’ai découvert que leur signe distinctif est leur générosité. S’il y a un réel besoin, un agriculteur fera de son mieux pour partager toute la nourriture qu’il peut mettre à disposition.

Le saint patron pour la protection des récoltes, saint Ansovin, fêté le 13 mars, a fait de même : il s’est consacré à nourrir surtout ceux qui étaient dans le plus grand besoin.

On ne connaît pas grande chose de la jeunesse de ce saint du IXe siècle. Son histoire commence après son ordination, lorsqu’il commença à vivre en ermite près de Torcello, en Italie. Les habitants de la région venaient confier à ce prêtre tranquille et modeste de nombreux besoins, car peu de temps après son arrivée, des miracles avaient commencé à se produire. Ansovin avait reçu des dons de guérison et de multiplication de la nourriture.

Son patronage pour la protection des cultures et pour leur fécondité trouve son origine dans la quantité miraculeuse de nourriture qui était produite par sa petite parcelle de terre. Le saint nourrissait tout le monde avec du grain, et avec la Parole de Dieu : le pain qui alimente à la fois le corps et l’âme.

L’un des miracles les plus mémorables a eu lieu quand il a vidé la grange régionale de Castel Raimondo. À cette époque, nombreux étaient ceux qui mouraient de faim en Europe occidentale. Les personnes dans le besoin ont commencé à affluer par centaines, lorsqu’elles ont entendu parler de la charité de cet homme. Le bien-aimé de tous, saint Ansovin, ayant déjà nourri des milliers de personnes, encore plus ont accouru. Quand ses assistants sont venus lui dire que la grange était vide, nous pouvons imaginer ce prêtre dévoué s’agenouiller en prière, partageant l’inquiétude des travailleurs… puis l’étonnement de ces derniers lorsqu’ils sont retournés à la grange qui était miraculeusement remplie.

Dans Un livre de bénédictions de la Conférence épiscopale canadienne, nous lisons que « les plantes font partie de la Création de Dieu. Par leur grande variété et beauté, elles nous aident et nous donnent de la nourriture, des vêtements, des abris et des médicaments. Quand nous bénissons les plantes, nous louons notre Père céleste qui nous les offre comme un reflet de sa vie, de son amour et de sa bonté ».

Si vous êtes à la tête d’une ferme de plusieurs hectares ou d’un simple petit jardin, sachez qu’il y a une bénédiction spéciale qui peut être donnée pour avoir une  bonne récolte. Le prêtre de votre paroisse pourrait être heureux de vous rendre visite pour dire cette prière, et être payé en retour avec un bon repas fait maison !

Père éternel,
Créateur du ciel et de la terre,
nous te bénissons et te glorifions.

Bénis cette graine, et fais-la fructifier.
Cette saison, regarde notre travail,
et permet que les graines que nous semons
produisent des récoltes abondantes,
et fournissent du travail et de la nourriture à un grand nombre de personnes.
Dans ton amour, donne-nous un temps favorable
tout au long de cette saison de croissance.

Rends-nous véritablement reconnaissants pour tous nos dons,
et prêts à partager nos biens et nos talents avec les autres,
et en particulier avec ceux qui manquent de nourriture.

Louanges et gloire à toi, Père tout-puissant,
par ton fils Jésus-Christ,
dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, pour les siècles des siècles.

Amen.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]