Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 25 février |
Saint Modeste
home iconArt & Voyages
line break icon

Les livres préférés de Tolstoï

Portrait de Leon Tolstoï © Tony Davies / Rex Features tolstoy

Daniel Esparza - Publié le 13/04/16

Une liste publiée par l’auteur russe en 1891 présente les textes qui ont marqué Tolstoï, de son enfance à l’âge adulte.

Un article publié par Hayley Wood dans Valley Advocate rend compte d’une découverte exceptionnelle : parmi les feuillets d’une biographie de Léon Tolstoï écrite par Henri Troyat et publiée en 1967, se cachait un extrait découpé d’une page du New York Times daté du 2 avril 1891.

Un liste significative aux yeux de l’auteur russe

Cet extrait reprenait la liste, rédigée par Tolstoï en personne, des ouvrages l’ayant le plus impressionné dans sa vie, et dressée de façon chronologique, en fonction de l’âge qu’il avait lorsqu’il les avait lus.

D’après l’article du New York Times, un éditeur russe avait invité plusieurs auteurs et académiciens de renom à énumérer les livres qu’ils considéraient importants pour eux. Tolstoï dressa alors une liste répartie en cinq tranches d’âge et indiquant, au regard de chaque livre, son degré d’influence sur lui (“incontournable”, “très grande”, “grande”).

© Masshumanities.org

De l’enfance à l’âge d’environ quatorze ans :

L’histoire de Joseph dans la Bible – incontournable.

Contes des Mille et Une Nuits : les 40 voleurs, le Prince Al-Zaman – grande.

La petite poule noire, de Pogorelsky – très grande.

Byline russe : Dobrynya Nikitich, Ilya Muromets, Alyosha Popovich. Contes populaires – incontournable.

Les poèmes de Pouchkine : Napoléon – grande.

De 14 à 20 ans :

L’Évangile Selon Matthieu : le Sermon de la Montagne – incontournable.

Le voyage sentimental, de Sterne – très grande.

Les Confessions, et Émile, de Rousseau – incontournable.

La Nouvelle Héloïse, de Rousseau – très grande.

Eugène Onéguine, de Pouchkine – très grande.

Les Brigands, de Von Schiller – très grande.

Le Manteau, La Brouille des deux Ivan, et La Perspective Nevski, de Gogol – grande.

Viy (un conte de Gogol) – incontournable.

Les Âmes mortes, de Gogol – très grande.

Pères et Fils, de Tourgueniev – très grande.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
2
NEWBORN,
Mathilde de Robien
Dix prénoms originaux dérivés de Joseph
3
Eglise Saint-Omer de Verchin (Pas-de-Calais)
Elisabeth Bonnefoi
Les clochers tors, erreur de calcul ou œuvre du diable ?
4
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
5
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
6
Domitille Farret d'Astiès
La conversion renversante de David Ellefson, star du métal
7
Domitille Farret d'Astiès
Témoignages : heureux comme un scout !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement