Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les miracles de Lourdes sont-ils explicables par la science ?

DURAND/Sanctuaire Lourdes/CIRIC
Octobre 2013 : Danila CASTELLI est originaire de Bereguardo (Italie). Elle souffrait d'hypertension artérielle avec de graves et récurrentes crises. Elle a été guérie à 43 ans, le 4 mai 1989 aux piscines du sanctuaire de Lourdes. Sa guérison a été reconnue miraculeuse par l'évêque de Pavie le 20 juin 2013. Elle est la 69e personne dont la guérison est reconnue miraculeuse à Lourdes.
Partager

Que la science cherche, c’est sa raison d’être et sa noblesse. Mais elle se grandit quand elle reconnaît qu’elle n’a pas trouvé.

• À Lourdes la Vierge Marie n’a jamais parlé de guérison. Pourtant les guérisons ont commencé à se produire dès que la source a été découverte. Elles ont été immédiatement enregistrées par un médecin. Elles ont été examinées par une commission, puis par un expert. Sept, finalement, ont été retenues comme « miraculeuses » et sont l’un des arguments qui ont amené l’évêque local à déclarer les apparitions « authentiques. »

• En déclarant une guérison « miraculeuse », l’Église donne une indication, qui n’engage pas la foi. Elle s’appuie sur une expertise médicale : cette guérison est-elle explicable, actuellement, par la « science » ? Mais la déclaration de l’Église déborde l’expertise médicale : cette guérison a-t-elle porté des fruits spirituels dans la vie de la personne concernée ?

• L’expertise médicale doit répondre à un certain nombre de critères qui ont été fixés au XVIIIe siècle pour l’examen des guérisons miraculeuses, nécessaires pour les béatifications et les canonisations.

• Ces critères posent aujourd’hui question même s’ils sont un garde-fou utile contre le risque d’une inflation des miracles. Un médecin d’aujourd’hui ne dira plus qu’une guérison est à jamais inexplicable. Il peut seulement dire qu’elle est inexpliquée dans l’état actuel des connaissances médicales.

• Depuis un siècle et demi, les théories qui ont prétendu expliquer les guérisons de Lourdes ne rendent pas compte du réel. Les médecins d’aujourd’hui savent qu’ils ne savent pas tout : Lourdes les intéresse.

Pour en savoir plus, c’est ici.

Pour en savoir beaucoup plus, c’est là.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]