Aleteia
Mardi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Spiritualité

Chers prêtres, je vous en prie, formez-nous !

© Medernpepe CC

La rédaction d'Aleteia - Publié le 07/04/16

La majorité d’entre nous ignore les bases mêmes de la foi. Alors un petit effort s’il vous plaît, repartez de zéro et enseignez !

Chers prêtres,

Je suis étudiante à l’université et j’aimerais vous demander plusieurs choses… dont celle de nous éduquer !

Surtout, n’arrêtez pas la lecture ici, je vous en prie ! Peut-être pensez-vous que je suis encore l’une de ces étudiantes « je-sais-tout ». Mais ce n’est pas le cas. J’admets que je n’ai pas la moindre idée des difficultés que vous rencontrez au quotidien, que ce soit en paroisse ou dans les foyers, les aumôneries, les hôpitaux, les cimetières, les confessionnaux, les campagnes, les villes, les banlieues, etc. Mais je sais de mon côté que nous, les étudiants et jeunes professionnels avons besoin de vos lumières. La majorité d’entre nous ignore les bases de la foi. Il faut repartir de zéro. Alors s’il vous plaît, instruisez-nous !

Enseignez- nous !

Ce n’est pas que vous n’aimez pas nous former, mais vous estimez que vous n’avez pas le temps, pas la motivation, pas reçu l’appel pour cela, ni le charisme, ni les intuitions nécessaires, que cela n’entre pas dans le périmètre de votre ministère. Les quelques étudiants qui entendent vos homélies le dimanche ne vous entendent que là, pour la plupart. Les professeurs, eux, nous parlent durant des heures et des heures, cinq jours par semaine. Et vous, de combien de temps disposez-vous ? Dix, peut-être quinze minutes à consacrer à chacun ? Une fois par semaine au maximum ? C’est un défi sans doute impossible mais, je vous en prie, pendant ce temps dont vous disposez pour atteindre nos âmes, enseignez-nous quelque chose !

Vous trouvez peut-être que la seule façon d’inciter ces quelques jeunes à continuer d’aller à la messe est d’édulcorer le message : ne pas trop mentionner les règles, les exigences, les engagements… Me permettez-vous de vous dire ce que nous voulons vraiment entendre ? Oui ? Alors dites-nous que les règles sont importantes, proclamez quelles sont ces règles, montrez combien elles peuvent nous structurer et… donnez-nous l’exemple !

Dites-nous que Dieu nous aime. Dites-nous combien Il nous aime !

Dites-nous que Dieu veut que nous nous repentions de nos fautes et aidez-nous à recourir aux sacrements.

Dites-nous que, quoiqu’il arrive que Dieu ne nous abandonne pas.

Dites-nous que nous valons plus que la note que nous obtenons, ou que le nombre de nos amis.

Dites-nous que nous ne sommes pas dignes de l’amour de Dieu, mais que l’amour qu’il nous donne nous rend dignes du meilleur !

Dites-nous qu’en raison de cet amour nous valons mieux que tout ce que nous pourrions même imaginer.

Dites-nous que nous sommes ici pour une raison ; que Dieu a réservé pour nous quelque chose à faire ; qu’Il ne commet pas d’erreur et que, par conséquent, nous ne sommes pas une erreur dans le monde.

Dites-nous que la chose que Dieu désire le plus n’est pas que nous ne nous trompions jamais, mais que nous l’aimions toujours.

Dites-nous pourquoi ont été faits notre corps et notre esprit.

Dites-nous que Dieu nous a créés pour que nous soyons saints – et que nous pouvons être saints.

Dites-nous que les saints sont fascinants, qu’ils sont nos meilleurs exemples et nos amis célestes.

Enseignez-nous la miséricorde divine !

Enseignez-nous sur le ciel. Parlez-nous aussi de l’enfer et dites-nous que l’un et l’autre sont réels.

Enseignez-nous pourquoi ce que nous faisons a de l’importance et dites-nous ce qui est important toujours.

Enseignez-nous à imaginer la grandeur, la hauteur, la largeur et la profondeur de Dieu.

Dites-nous que Dieu est avec nous, toujours !

Nous avons besoin des bases mais pas seulement ! Aucun enfant n’a jamais décidé tout seul de se spécialiser dans les mathématiques après avoir appris que 2 + 2 = 4. Allez au-delà des notions de base. Parlez-nous des mystères à contempler et aidez-nous à réfléchir et à les approfondir ; dîtes-nous comment les mystères éduquent notre pensée, nous apprennent à nous poser des questions, à étudier et à aimer.

Combien de temps avez-vous passé au séminaire ? Parlez-nous un peu de ce que vous y avez appris ! Donnez-nous votre témoignage personnel et soyez nos exemples dans la vie quotidienne !

Nous commençons seulement à découvrir que rien sur terre ne peut nous satisfaire. Dites-nous pourquoi !

S’il vous plaît, enseignez-nous tout cela et beaucoup plus encore ! Je ne pense pas que les autres devraient essayer de découvrir tout cela, tout seuls. S’il vous plaît, enseignez-nous !

Amicalement

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
catecheseevangelisationformationjeunespastoralepretrePrière
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Avion-chapelle
Agnès Pinard Legry
Aménagée dans un avion, cette chapelle est un...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement