Aleteia

« Before JMJ » : grand rassemblement des jeunes ce soir à Notre-Dame de Paris

©P.RAZZO/CIRIC
31 octobre 2009 : Confession lors de la veillée de prière dans l'égl. Notre-Dame du Travail pour Holywins. Paris (75) France. October 31, 2009 : Holywins is the Catholic Ch. challenge to Halloween. With prayer vigil. Notre-Dame du Travail parish, Paris (75) France.
Partager
Commenter

Le diocèse de Paris organise une grande soirée Miséricorde à Notre Dame de Paris ce 6 avril pour les 20-30 ans.

« Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt 5, 7). Cette parole de l’évangile selon saint Mathieu est le thème des JMJ de Cracovie qui auront lieu cet été. C’est loin d’être étonnant : l’année jubilaire de la Miséricorde est le leitmotiv du pape François. Inaugurée le 8 décembre 2015 à Rome, elle sera clôturée le 20 novembre 2016.

Le « before JMJ », une avant-première du rassemblement de Cracovie

Cette soirée hors du commun sera présidée par le cardinal André Vingt-Trois qui donnera un enseignement sur la Miséricorde. Les participants pourront ensuite vénérer quatre reliques : celles de saint Jean Paul II, sainte Faustine Kowalska, du bienheureux père Michel Sopocko et du bienheureux père Jerzy Popieluszko. Les trois premiers ont un point commun : celui d’être des ambassadeurs de la Miséricorde divine. Sainte Faustine a reçu le message de la part du Christ en personne, le bienheureux père Michel Sopocko était son directeur spirituel. Quant à saint Jean Paul II, il a œuvré pour la promulgation du message de la Miséricorde divine et canonisa Sœur Faustine en avril 2000.

Il instituait également la fête de la divine Miséricorde : « Il est toutefois certain qu’à côté de nouveaux progrès ne manqueront pas, malheureusement, les expériences douloureuses. Mais la lumière de la Miséricorde divine, que le Seigneur a voulu remettre au monde à travers le charisme de sœur Faustyna, illuminera le chemin des hommes du troisième millénaire », affirma-t-il dans son sermon. Il établissait la « vérité du Christ miséricordieux » en limite du mal. Enfin, le bienheureux père Jerzy Popieluszko est un des derniers martyrs de Pologne. Torturé et noyé par la police communiste en 1984, il fut l’aumônier charismatique de Solidarnosc et l’auteur des « sermons pour la Patrie ».

Près de 4 000 jeunes du diocèse de Paris attendus aux JMJ cette année

Ces quatre reliques, rassemblées à Notre-Dame de Paris pour l’occasion, ont été réunies, pour trois d’entre elles, par l’Association pour la Miséricorde Divine.  La soirée, animée par le mouvement de laïcs Anuncio, s’adresse aux jeunes qui vont aux JMJ du 25 juillet au 1er août 2016 mais aussi à tous ceux qui ne peuvent pas partir ou n’ont pas encore pris leur décision. Cette année, « près de 4 000 jeunes sont attendus à Cracovie pour les JMJ », affirme le père Dominique Catta, délégué diocésain des JMJ, « c’est un ordre de grandeur car nous n’avons pas encore les chiffres exacts ». Ces estimations sont similaires à celles des JMJ 2015 de Madrid.

Pour en savoir plus sur la soirée « Before JMJ » du diocèse de Paris, c’est ici

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]